1 min de lecture Fin de vie

Euthanasie : le docteur Bonnemaison jugé en appel

L'ancien urgentiste Nicolas Bonnemaison comparaît lundi en appel devant le tribunal d'Angers pour avoir abrégé, entre 2010 et 2011, la vie de patients en phase terminale.

L'urgentiste Nicolas Bonnemaison à son arrivée pour son procès au tribunal de Pau le mercredi 11 juin 2014
L'urgentiste Nicolas Bonnemaison à son arrivée pour son procès au tribunal de Pau le mercredi 11 juin 2014 Crédit : NICOLAS TUCAT / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

Comment gérer la toute fin de vie ? Clivant, forcément poignant et toujours vif, le débat revient devant la justice ce lundi 12 octobre avec le procès en appel à Angers de l'ex-urgentiste Nicolas Bonnemaison, pour sept cas "d'empoisonnement" de patients âgés, incurables et en phase terminale. Le frêle médecin bayonnais avait été acquitté en juin 2014 par la Cour d'assises de Pau, au terme d'un long procès. Le Parquet général avait fait appel, et Nicolas Bonnemaison est donc rejugé, jusqu'au 24 octobre, devant la Cour d'assises d'appel du Maine-et-Loire à Angers. 

Acquitté lors de son premier procès, il va être de nouveau jugé, soutenu par certaines familles de patients décédés. "J'ai deux mots qui me viennent à l'esprit, c'est acharnement et incompréhension", explique Patricia Dhooge, veuve d'un patient. Pour le parquet et d'autres familles en revanche, le Dr Bonnemaison a clairement franchi les limites de la loi sur la fin de vie. Les dossiers médicaux de plusieurs patients indiquent clairement que ces derniers ne ressentaient pas de souffrance intolérable et que n'y eux ni leurs familles n'avaient sollicité une quelconque aide à mourir. En outre, Nicolas Bonnemaison a décidé seul de procéder à ces injections mortelles sans en référer à un collège médical comme l'exige la loi. 

Quels que soient les motifs de l'appel , les crimes dont Nicolas Bonnemaison a été acquitté en première instance et pour lesquels il est à nouveau jugé sont passibles de la réclusion criminelle à perpétuité

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fin de vie Euthanasie Dr Bonnemaison
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants