1 min de lecture Faits divers

Essonne : la région Ile-de-France porte plainte après une bagarre entre jeunes

VU DANS LA PRESSE - Une vingtaine de jeunes de Mennecy se sont affrontés avec près de 80 jeunes de la cité des Guinettes à Étampes.

Un uniforme de police (illustration)
Un uniforme de police (illustration) Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Venantia
Venantia Petillault

La région Île-de-France a décidé de porter plainte après une rixe ayant opposé une centaine de jeunes sur la base de loisirs d'Étampes, dans l'Essonne. La région réclame des renforts policiers.

La scène a fait le tour des réseaux sociaux. Une vingtaine de jeunes de Mennecy se sont affrontés à près de 80 jeunes de la cité des Guinettes à Étampes. La rixe s'est déroulée sous les yeux d'au moins cent familles venues profiter d'une journée caniculaire sur la base de loisirs. La police a dispersé la foule avec des tirs de gaz lacrymogène, rapporte France Info.

Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France, a dénoncé sur Twitter ces faits qu'elle qualifie "d'inacceptables". Elle a également annoncé que Patrick Karam se rendra sur place dimanche 2 août "pour évaluer les besoins de forces de sécurité supplémentaires et les transmettre au ministère de l'Intérieur."

Patrick Karam, vice-président du conseil régional d'Île-de-France en charge de la jeunesse des sports, de la vie associative, de la citoyenneté et des loisirs a réclamé à l'État "plus de vigiles, de forces de police, de gendarmerie pendant les périodes de fortes chaleurs". Il a par ailleurs demandé au ministre de l'Intérieur des interdits d'îles de loisirs, avec des fichiers, sur le même principe que pour les stades.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Violences Essonne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants