1 min de lecture Faits divers

Enseignant décapité : quatre proches de l'assaillant placés en garde à vue

Quatre personnes, dont un mineur, ont été placées en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur la décapitation d'un professeur d'histoire à Conflans-Sainte-Honorine. Toutes font partie de l'entourage familial du suspect.

Une vue aérienne de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines)
Une vue aérienne de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) Crédit : Eric Feferberg / AFP
Marie Gingault
Marie Gingault et AFP

Tandis qu'Emmanuel Macron a dénoncé un "attentat terroriste islamiste caractérisé", après qu'un professeur d'histoire ait été décapité à Conflans-Sainte-Honorine ce vendredi 16 octobre, quatre personnes ont été placées en garde à vue dans la soirée de vendredi à samedi. 

Parmi ces quatre personnes, il y a un mineur. Une source judiciaire proche du dossier a indiqué à l'AFP que toutes les personnes placées en garde à vue ce soir, sont issues de l'entourage familial de l'assaillant. Ce dernier a été abattu par des policiers dans la ville voisine d'Éragny, dans le Val-d'Oise. 

L'enquête, ouverte pour "assassinat en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle" et saisie par le parquet national antiterroriste (Pnat) se poursuit. Selon une source judiciaire, une pièce d'identité aurait été retrouvée sur le suspect et indiquerait que ce dernier serait né à Moscou en 2002. Toutefois, les enquêteurs attendent une identification formelle. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Yvelines Professeurs
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants