1 min de lecture Faits divers

En Italie, un cheval tractant une calèche meurt sous 36 degrés

Une enquête a été ouverte pour comprendre les raisons du décès. La piste de l'épuisement est privilégiée, et les organisations de défense des animaux demandent l'interdiction de ces pratiques destinées aux touristes.

Un cheval tractant une calèche à Rome
Un cheval tractant une calèche à Rome Crédit : ALBERTO PIZZOLI / AFP
louis
Louis Chahuneau Journaliste

"Une honte nationale". Voilà comment la députée et présidente de la Ligue italienne pour la défense des animaux et de l'environnement, Michela Vittoria Brambilla, a qualifié la mort d'un cheval sous 36 degrés, mercredi 12 août au matin, dans le Palais royal de Caserte, près de Naples.

L'animal tirait une calèche pouvant contenir jusqu'à quatre personnes plus un cocher, sous une chaleur accablante, lorsqu'il s'est effondré à terre. Plusieurs passants ont diffusé l'image sur internet et la nouvelle a rapidement fait le tour de l'Italie, voire de l'Europe.

L'enquête est en cours mais le travail sous une telle chaleur pourrait être à l'origine du décès de l'animal, âgé de 10 ans. Selon l'enquête de la police municipale de Caserte, l'animal était bien traité dans son écurierapporte La Repubblica.

Plusieurs personnalités politiques italiennes se sont ouvertement indignées de la scène : "Nous dénonçons cette exploitation des chevaux depuis un certain temps. C'est une manière barbare et honteuse d'utiliser les animaux", affirme le conseiller régional du parti écologiste Europa Verde, Francesco Emilio Borrelli. Son parti a annoncé qu'il allait poursuivre en justice le propriétaire de la calèche.

À lire aussi
Un cheval (illustration). animaux
Chevaux mutilés : un poulain retrouvé mort en Ille-et-Vilaine

L'Autorité nationale de protection des animaux (ENPA) a également dénoncé une fois de plus "ce stupide exhibitionnisme de touristes qui, pour montrer prendre des selfies, exploitent des pauvres chevaux". L'organisation appelle à "mettre fin à ce joug" le plus rapidement possible.

Selon un vétérinaire cité par La Repubblica, le cheval avait une température corporelle particulièrement élevée au moment de sa mort. Autre information, le cheval décédé n'était pas celui autorisé à travailler pour la société de transport de chevaux qui a la concession dans le parc. Le parquet de Santa Maria Capua Vetere a ouvert une enquête sur les circonstances de la mort du cheval, qui sera autopsié.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Animaux Italie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants