1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Emploi fictif : "Le Canard enchaîné" visé par une plainte et une enquête
1 min de lecture

Emploi fictif : "Le Canard enchaîné" visé par une plainte et une enquête

Soupçonné d'emploi fictif après une plainte de l'un de ses journalistes, le journal "Le Canard enchaîné" est visé par une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris.

Une personne lit le "Canard Enchaîné" (Illustration)
Une personne lit le "Canard Enchaîné" (Illustration)
Crédit : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
micros
La rédaction numérique de RTL

Le Canard enchaîné aurait rémunéré pendant près de 20 ans l’épouse de l’un de ses anciens dessinateurs (et membre du conseil d’administration du journal jusqu’au 22 juin dernier) sous couvert d'un emploi fictif. Une plainte contre X a été déposée le 10 mai pour abus de biens sociaux et recel d’abus de biens sociaux par Christophe Nobili, journaliste pour l'hebdomadaire depuis une quinzaine d’années, placé sous le statut de lanceur d’alerte, rapporte Le Monde vendredi 26 août. 

Une enquête préliminaire a été ouverte après le dépôt de la plainte, confirme le parquet de Paris à RTL. Dans ce cadre, les enquêteurs auditionnent, depuis cet été, les salariés de l’hebdomadaire satirique. Ces auditions se sont accélérées cette semaine.

Si les faits sont établis, le préjudice est estimé à environ 3 millions d’euros - qui auraient été indûment versés à la bénéficiaire jusqu’à son départ à la retraite en 2020, selon l’avocat de Christophe Nobili, Pierre-Olivier Lambert qui explique que la plainte vise "un système mis en place par deux ou trois personnes".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire