2 min de lecture François Fillon

Affaire Fillon : un journaliste du "Canard Enchaîné" évoque les dessous

Le journaliste de l'hebdomadaire satirique Alain Guédé s'est confié au journal sarthois "Les Alpes Mancelles".

François et Penelope Fillon quittent l'hôtel de Matignon le 15 mai 2012.
François et Penelope Fillon quittent l'hôtel de Matignon le 15 mai 2012. Crédit : CHESNOT/CHAMUSSY/SIPA
Clarisse Martin
Clarisse Martin
Journaliste

La campagne présidentielle a été éprouvante pour les journalistes du Canard Enchaîné, à lire le témoignage du journaliste Alain Guédé. Après avoir publié les premières révélations conduisant à l'ouverture d'une enquête sur des supposés emplois fictifs de Penelope Fillon, l'épouse du candidat déçu à l'élection présidentielle à la fin du mois de janvier, d'autres révélations se sont enchaînées, menant à une mise en examen du couple Fillon au mois de mars.

Un peu plus d'un mois après l'élection présidentielle, qui a vu Emmanuel Macron sortir victorieux des urnes, Alain Guédé s'est confié à l'hebdomadaire sarthois Les Alpes Mancelles. Journaliste au Canard Enchaîné depuis 1981, il fait partie du petit groupe de "5, 6 copains", comme il le raconte, à avoir travaillé sur l'affaire Fillon.

"C'est avec François Fillon que la pêche a été bonne. C'était vraiment un calendrier de l'Avent. Chaque jour, on soulevait le petit carré de papier... et on trouvait !", confie-t-il au journal local.

Les journalistes sont partis des déclarations de patrimoine de Fillon

Tenant à répondre aux accusations de "cabinet noir" qu'a essuyé l'hebdomadaire satirique durant la campagne présidentielle, provenant de François Fillon en personne, Alain Guédé explique leur manière de travailler.

"Nous, on est parti de ses déclarations de patrimoine. On l'a fait pour tout le monde. (...) Les balances qui fournissent des dossiers clé en main au Canard, c'est finalement peu fréquent... et ça n'empêche pas de vérifier." Plus préoccupant, le journaliste est revenu sur les menaces reçues par Le Canard Enchaîné. Des dessins de cercueil, une munition de carabine... Plus de 5.000 mails et courriers leurs sont également parvenus.

Sur François Fillon, on en a encore sous le pied.

Alain Guédé ("Le Canard Enchaîné")
Partager la citation

À présent, la campagne présidentielle est terminée. "Sur François Fillon, on en a encore sous le pied. Mais au Canard, on ne piétine pas un homme à terre. C'est mieux comme ça car il y a une vraie souffrance chez lui". Ce qui n'empêche pas Alain Guédé de penser que l'on "n'est jamais totalement mort en politique", en prenant l'exemple de Jacques Chirac qui "malgré toutes ses casseroles", a mené à terme ses deux mandats élyséens.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Fillon Penelope Fillon Le Canard enchaîné
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789218418
Affaire Fillon : un journaliste du "Canard Enchaîné" évoque les dessous
Affaire Fillon : un journaliste du "Canard Enchaîné" évoque les dessous
Le journaliste de l'hebdomadaire satirique Alain Guédé s'est confié au journal sarthois "Les Alpes Mancelles".
https://www.rtl.fr/actu/politique/affaire-fillon-un-journaliste-du-canard-enchaine-evoque-les-dessous-7789218418
2017-07-04 21:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/FBEY6jkbHF218_pmbTnpqw/330v220-2/online/image/2017/0412/7788082854_francois-et-penelope-fillon-quittent-l-hotel-de-matignon-le-15-mai-2012.jpg