1 min de lecture Doubs

Doubs : un homme poursuivi pour avoir agressé un agent SNCF

Le suspect âgé d'une vingtaine d'années est soupçonné d'avoir frappé un agent de la SNCF qui s'interposait dans une altercation avec une femme à la gare de Besançon.

La ville de Besançon est située dans le Doubs.
La ville de Besançon est située dans le Doubs. Crédit : RTL
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et AFP

Le jeune homme devait être présenté à la justice ce samedi 26 octobre. Âgé d'une vingtaine d'années, il est soupçonné d'avoir frappé un agent de la SNCF qui s'interposait dans une altercation avec une femme, jeudi 24 octobre à la gare de Besançon. 


Aux alentours de 21 heures, un chef d'escale était intervenu à deux reprises alors qu'une femme avait une altercation avec un groupe de quatre jeunes hommes à la gare, venus retirer de l'argent, a expliqué la vice-procureure, Margaret Parietti. L'un d'eux lui a asséné deux coups de poing au visage. Placé en garde à vue, il devait être déféré au parquet samedi après-midi en vue d'un jugement en comparution immédiate lundi.

Trois autres personnes ont été interpellées avec lui pour des violences sur la femme, puis pour des menaces sur un jeune homme plus tard dans la soirée. L'un sera aussi jugé en comparution immédiate et les deux autres seront convoqués ultérieurement devant le tribunal correctionnel. Les quatre hommes, tous nés en 1995, "étaient très alcoolisés", a souligné la magistrate.

Trois jours d'ITT pour l'agent de la SNCF

L'agent de la SNCF a reçu également "un coup de pied par quelqu'un qui s'est enfui à pied et qui ne faisait pas partie du groupe des quatre copains", a précisé Margaret Parietti. Il fait l'objet d'une d'incapacité totale de travail (ITT) de trois jours, a-t-elle ajouté. L'agression du chef d'escale avait nécessité son remplacement dans la nuit de jeudi par d'autres agents. Quatre trains à destination de Dijon, Belfort et Lons-le-Saunier avaient été annulés vendredi matin.

À lire aussi
Un camion de pompiers (illustration) faits divers
Doubs : victimes d'agression sexuelle, des sapeurs-pompiers déposent plainte

Selon les déclarations des gardés à vue, "ils se sont fait prendre à partie par la dame et sur les caméras de vidéosurveillance, on voit une altercation violente : la dame prend des coups et en donne", a souligné la vice-procureure.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Doubs Faits divers SNCF
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants