1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. DOCUMENT RTL - Enlevée et séquestrée par un client, Huguette, chauffeure de taxi, raconte son calvaire
1 min de lecture

DOCUMENT RTL - Enlevée et séquestrée par un client, Huguette, chauffeure de taxi, raconte son calvaire

Huguette, une conductrice de taxi, a été enlevée et séquestrée par l'un de ses clients dans sa propre voiture dimanche 13 février dernier à Tours. Elle raconte son calvaire, qui a duré près de 2h30.

Huguette, chauffeure de taxi enlevée et séquestrée par un client
Huguette, chauffeure de taxi enlevée et séquestrée par un client
Crédit : Christian Panvert / RTL
DOCUMENT RTL - Enlevée et séquestrée par un client, Huguette, chauffeure de taxi, raconte son calvaire
00:01:39
Christian Panvert - édité par Romain Giraud

Une chauffeure de taxi enlevée et séquestrée dans son propre véhicule. Cette histoire invraisemblable s'est produite dimanche 13 février dernier à Tours, dans l'Indre-et-Loire. Huguette, 57 ans, a pris un client à la gare, direction Chambord. Mais une fois arrivée à destination, le jeune homme s'est jeté sur elle

"Il m'a gazé à l'avant de ma voiture et m'a mis deux coups de poing dans la figure. Quand il a vu que je me débattais, il m'a attaché les mains et les pieds avec un fil électrique puis m'a balancé dans le coffre", explique-t-elle. "Le calvaire a duré 2h30. Il a pris les ralentisseurs à toute vitesse, ce qui fait que j'ai des bleus partout (...) Il s'est arrêté ensuite dans une station service et a demandé à un collègue de Blois de lui mettre de l'essence contre 80 euros", poursuit Huguette. 

Il se trouve que le chauffeur de taxi se rend compte qu'il y a du sang sur le véhicule et commence à se poser des questions. Dans le même temps, Huguette frappe sur le capot depuis l'intérieur du coffre :"Mon agresseur lui a dit que c'était son chien qui n'aimait pas être enfermé dans la voiture. D'un seul coup, j'entends des cris qui disaient de se mettre à terre. C'est là que j'ai aperçu la police en relevant la tête", détaille-t-elle. 

L'agresseur a expliqué qu'il avait besoin d'argent. C'est un récidiviste, il était sorti de prison depuis 6 mois et devait suivre un traitement antipsychotique, mais il ne le prenait plus. De son côté, Huguette décrit un cauchemar, mais n'éprouve aucune honte d'en parler : "Si j'avais ma voiture qui pouvait rouler, je reprendrais", confie-t-elle.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/