1 min de lecture Nordahl Lelandais

Disparition de Maëlys : un homme mis en examen et placé en détention provisoire

Le suspect, âgé de 34 ans, est l'un des deux hommes arrêtés jeudi dernier, qui avait par la suite été remis en liberté.

Les gendarmes devant le lieu de disparition de Maëlys à Pont-de-Beauvoisin en Isère.
Les gendarmes devant le lieu de disparition de Maëlys à Pont-de-Beauvoisin en Isère. Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
Serge Pueyo et Léa Stassinet

Rebondissement dans l'affaire de la disparition de la petite Maëlys. L'un des deux hommes arrêtés puis relâchés vient d'être mis en examen et écroué pour "enlèvement et séquestration d'un mineur de 15 ans". Selon le Dauphiné Libéré, le suspect de 34 ans a été interpellé dimanche 3 septembre. Une information confirmée par le Parquet de Grenoble. "Présenté aux juges d'instruction en fin d'après-midi, il a contesté avoir commis les faits. Confrontés aux témoignages, constatations et résultats scientifiques, il a persisté dans ses dénégations et apporté ses explications", poursuit le communiqué du Parquet. 

"Celles-ci n'ont pas convaincu les juges d'instruction qui ont décidé de le mettre en examen", ajoute le texte. 
"Après débat (...) entre le parquet et la défense", l'homme a été placé "en détention provisoire", conclut le communiqué. Le suspect était présent au mariage auquel assistait la petite Maëlys. S'il a continué à nier toute implication dans la disparition de la petite fille de 9 ans, des prélèvements scientifiques effectués dans sa voiture le mettraient en cause.

La fillette a disparu depuis plus d'une semaine, dans la nuit du samedi au dimanche 27 août dernier. Depuis, la police iséroise passe la région de Pont-de-Beauvoisin au peigne fin. Une battue a également été organisée par les citoyens samedi dernier. Malgré tous ces efforts, la petite fille reste introuvable. La mise en examen du suspect, ce dimanche soir, permettra peut-être à l'enquête d'avancer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nordahl Lelandais Disparition de Maëlys Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants