1 min de lecture Faits divers

DIAPORAMA - PSG-Bayern : les images impressionnantes des dégâts à Paris après le match

Après la défaite du PSG en finale de Ligue des champions contre le Bayern Munich dimanche 23 août, des affrontements ont eu lieu entre groupes de jeunes et forces de l'ordre sur les Champs-Élysées et autour du Parc des Princes.

Des supporters fuient les bombes de gaz lacrymogènes Crédits : SAMEER AL-DOUMY / AFP | Date : 24/08/2020
8 >
Des supporters fuient les bombes de gaz lacrymogènes Crédits : SAMEER AL-DOUMY / AFP | Date : 24/08/2020
Des supporters shootent des bombes de gaz lacrymogène Crédits : SAMEER AL-DOUMY / AFP | Date : 24/08/2020
Les pompiers éteignent une voiture en flamme Crédits : SAMEER AL-DOUMY / AFP | Date : 24/08/2020
Une femme fuit les gaz lacrymogènes Crédits : SAMEER AL-DOUMY / AFP | Date : 24/08/2020
Une voiture retournée sur les Champs-Élysées Crédits : SAMEER AL-DOUMY / AFP | Date : 24/08/2020
Une voiture calcinée sur les Champs-Élysées Crédits : SAMEER AL-DOUMY / AFP | Date : 24/08/2020
Des CRS interviennent autour du Parc des Princes Crédits : ALAIN JOCARD / AFP | Date : 24/08/2020
Des supporters au milieu des fumées autour du Parc des Princes Crédits : ALAIN JOCARD / AFP | Date : 24/08/2020
1/1
Coline Daclin et AFP

Après la défaite du PSG face au Bayern Munich dimanche 23 août au soir, les choses ont dégénéré à certains endroits de Paris. Les Champs-Élysées et les alentours du Parc des Princes ont été particulièrement visés en ce soir de finale de Ligue des Champions.

Des jeunes ont notamment jeté des bouteilles de verre ou tiré des mortiers de feu d'artifice sur les forces de l'ordre, qui ont de leur coté lancé des gaz lacrymogènes et sont intervenus avec des lanceurs de balles de défense (LBD), selon l'AFP. Dans la grande avenue de la capitale, des voitures ont été incendiées et des vitrines de magasins cassées

Les forces de l'ordre ont interpellé 148 personnes "notamment pour dégradations, violences ou jets de projectiles" pendant et après le match. 108 ont été placées en garde à vue, ont annoncé ce lundi 24 août sur Twitter la préfecture de police de Paris et Gérald Darmanin

Le ministre de l'Intérieur a indiqué que "16 agents des force de l'ordre avaient été blessés, 12 magasins attaqués, une quinzaine de véhicules dégradés". Il a qualifié ces événements de "débordements inadmissibles".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Ligue des champions Incidents PSG
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants