1 min de lecture Faits divers

Des surveillants de prison convoqués pour avoir fait la fête avec des détenus

VU DANS LA PRESSE - Quatre surveillants et une secrétaire administrative de la prison de Toul, en Meurthe-et-Moselle, ont été surpris en train de festoyer, avec de l'alcool, aux côtés de sept détenus. Trois surveillants vont être jugés.

Un surveillant de prison (illustration).
Un surveillant de prison (illustration). Crédit : GERARD JULIEN / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
Journaliste

C'est une scène peu commune qui s'est déroulée à la prison de Toul, en Meurthe-et-Moselle. Quatre surveillants et une secrétaire administrative ont en effet assisté à un repas festif avec des détenus, en présence d'alcool. Entendus par la police de Toul, qui s'est saisie de l'affaire, trois des quatre gardiens ont reconnu avoir amené des bouteilles. Ils sont convoqués à la cité judiciaire de Nancy, début mai, dans le cadre d’une procédure de plaider-coupable.

Comme le révèle l'Est Républicain, c'est en découvrant qu'un détenu possédait un portable dans l'enceinte de la prison que les forces de l'ordre ont pu relever les faits. Dans son téléphone, ils sont tombés sur des photos mais aussi des vidéos montrant les fonctionnaires festoyer avec sept détenus dans l’économat de la prison. 

Placé en garde à vue, le détenteur du téléphone a signalé aux autorités que ce sont les gardiens de prison qui ont introduit la nourriture et l’alcool au sein du centre de détention. 

Le quatrième surveillant et la secrétaire administrative qui étaient présents lors de cette "fête", mais n’ont pas fait entrer d’alcool, ne sont pas poursuivis par la justice mais risquent, comme les autres, d’être sanctionnés par leur administration. Le détenu qui a introduit un téléphone dans la prison a quant à lui accepté une peine de trois mois ferme.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Justice Meurthe-et-Moselle
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants