1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Des clients de la banque en ligne N26 veulent récupérer leur argent
1 min de lecture

Des clients de la banque en ligne N26 veulent récupérer leur argent

VU DANS LA PRESSE - Des clients de la banque en ligne N26 ont décidé de se faire entendre. Ils dénoncent des fermetures de comptes abusives de la part de la néobanque allemande.

Carte bancaire (Illustration)
Carte bancaire (Illustration)
Crédit : M6/Sarah Duhieu/David Madej/Melchior Hintzy
micros
La rédaction numérique de RTL

Sur les réseaux sociaux, des clients accusent la banque en ligne allemande d'avoir fermé, sans explication, leurs comptes en banque, sans leur donner la possibilité de récupérer leur argent. 

À l'origine de ce mouvement, on retrouve Jérémy Briffaud, lui aussi victime d'une fermeture de compte sur lequel il restait 9.500 euros. Ainsi, il a créé un groupe Facebook nommé "Communauté des clients arnaqués par N26", qui compte plus de 1.700 personnes et qui regroupe de nombreux témoignages. Il se dit déterminé à aller jusqu'au bout pour récupérer son argent et faire cesser les mauvaises pratiques de la néo-banque, qui compte plus de 2 millions de clients en France.

Cette mobilisation fait suite aux révélations de RMC au mois de décembre. Une ancienne salariée de N26 avait confié que des "consignes" étaient données pour ne "rien faire" pour les clients dont les comptes étaient fermés.

D'anciens clients de N26 sollicitent l'ACPR

Les anciens clients de N26 demandent aussi aux autorités françaises et allemandes de réagir. Jeremy Briffaud, qui se dit prêt à aller manifester devant le siège de N26, a saisi l'ACPR, le gendarme des banques en France.

À lire aussi

Plusieurs personnes ont même décidé d'avoir recours aux services d'une avocate, Maître Emma Leoty, qui veut une "restitution des fonds bloqués et assigner en justice pour obtenir des dommages et intérêts et obtenir des informations sur les raisons de la non-restitution des fonds".

Le ministère de l’Économie se dit, lui, "attentif à la situation" et demande aux personnes concernées de faire un signalement sur le site Signal Conso de la DGCCRF (Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes) afin de pouvoir évaluer "l’ampleur du problème".

En septembre déjà, la banque avait été condamnée par le régulateur bancaire allemand pour des failles dans son dispositif de lutte contre le blanchiment d'argent et de financement du terrorisme.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/