3 min de lecture Affaire Dupont de Ligonnès

"De retraité, tu deviens un tueur en série" : Andréa Bescond revient sur le raté de Ligonnès

BILLET - Après l'emballement policier et médiatique du week-end, Andréa Bescond se met dans la peau du retraité pris à tort pour Xavier Dupont de Ligonnès.

oeil monde - L'oeil de... Natacha Polony & Andréa Bescond & Philippe Caverivière & Olivier Mazerolle iTunes RSS
>
"De retraité, tu deviens un tueur en série" : Andréa Bescond revient sur le raté Dupont de Ligonnès Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Andréa Bescond édité par Thomas Pierre

Limay dans les Yvelines, vendredi matin. T’as enclenché ton mode beau gosse, tu vas rejoindre ta femme. Ça fait un moment que vous vivez comme ça, toi en France, elle en Écosse. Vous êtes amoureux, t’es retraité, t’es libre, tu profites de la vie et puis une relation à distance c’est parfait, vous entretenez les surprises romantiques. T'as toujours des papillons dans le ventre quand tu la retrouves. On va pas se mentir, t’es chaud bouillant.

Hier, t’as changé de lunettes, t’as trouvé la bonne paire, l’ophtalmo t’a dit que tu lui faisais penser à quelqu’un mais il a pas trouvé. Il a cherché. Ah non, rien à faire, tu t’en fous, tu lui as répondu qu’on était tous uniques. T’as filé chez le coiffeur, une petite coupe ! Au salon, on t’a dit à quel point ça te rajeunissait : là on te donne 55, 56 ans, t’es flatté. Ta femme ne va pas te reconnaître.

C’est parti pour l’aéroport, t’embarques, on te regarde un peu bizarre à Roissy, tu sens comme une tension mais en même temps, avec les attentats tout ça, l’atmosphère est pas propice à la zénitude, la police est un peu tendue. Normal. 

"The french aristocrat"

Un petit whisky dans l’avion, tu sais qu’à ton arrivée, ta femme t’a préparé une surprise comme elle en a le secret, l’excitation monte, c’est la fête. T’arrives à Glasgow, serein, relaxe, quand tu te fais plaquer au sol par Scotland Yard, What ? Elle a sorti le grand jeu, un scénario dès la sortie de l’avion, tu vas passer un bon week-end. 

À lire aussi
Xavier Dupont de Ligonnès, auteur présumé d'un quintuple meurtre faits divers
Xavier Dupont de Ligonnès : 8 années de mystère et de fantasmes

Les gars déguisés en policiers t’appellent "the french aristocrat". Bien ! Ok ! On sort les pseudos ! T’attends son arrivée à elle en mode enquêtrice écossaise kilt et jarretelles, t’as des goûts chelous. Elle ne viendra pas, l’ambiance se refroidit un peu là et tu réalises que tout ça est très sérieux. 

De retraité coquin tu deviens un tueur en série, le type de Scotland Yard te décrie les cinq meurtres dont tu es accusé, le fantasme devient un cauchemar mais pas de panique, on prend tes empreintes digitales, t’es sauvé. Ok ça va ! Ça va passer ! Quoi ? Cinq points ? Hein ? Non, les mecs. "You are mistaking" ! Il faut 12 points pour que ça corresponde. On n’y est pas. 

Le "Keyser Söze français"

Tu te retrouves en boucle sur tous les médias français, toi, petit retraité peinard. On te dit que tu as bien changé, que tu maitrises la chirurgie esthétique, tu deviens un peu le "Keyser Söze français" (ndlr : personnage duple du film Usuals Suspects) ou John Travolta dans le film où il échangeait son visage avec Nicolas Cage (ndlr : Volte face)

Non mais les gars ! Ça, ça ne se passe qu’à Hollywood. Ce qui se passe au cinéma , ce n’est pas forcément la vraie vie ! Tu deviens l’ennemi public numéro un, celui qui a réussi à duper tout le monde pendant huit ans. On vient fouiller chez toi, tu restes en garde à vue une journée entière, tu jures que tu n’es pas celui qu’on croit et on te répond : "Ouais c’est ça ! Tu as même réduis l’écart entre tes deux yeux !". T’es dubitatif, désespéré ! 

Quand le cauchemar s’arrête, qu’on te déclare innocent, Scotland Yard promet n’avoir jamais confirmé l’identité du tueur présumé à la police française qui, elle-même, a reçu une dénonciation anonyme. Les médias français promettent d’avoir eu cinq fois la confirmation de l’identité du présumé tueur avant de publier le plus rapidement possible afin d’être les premiers à révéler ce scoop automatiquement relayé de manière frénétique sur les réseaux sociaux et les chaînes d’infos en boucle, un peu à l’image du nouveau record du marathon en moins de deux heures. 

De vraies vies derrière la course au scoop

Le thème du week-end c’était : explosion du chrono ! Et personne n’a menti, personne ne se déclare responsable ! Les amis, on va se l’avouer, les Français sont à cran. Parce qu’il y a de vraies vies derrière la course au scoop, la course à l’info. 

Il y a des hommes, des femmes, des enfants, des familles qui ont été soulagées quelques heures ou ont été sidérées quelques heures. Il y a aussi cet homme accusé à tort alors qu’il venait juste voir sa femme. Ou alors on peut douter de tout : suis-je bien à RTL ? Sommes-nous à la radio ? Est-ce bien Thomas Sotto ? Non, c’est Thomas Hugues ! Oh, non, Cyril Hanouna ! Je pose ma démission. 

Arrêtons les mensonges, je vais vous révéler quelque chose, je ne suis pas Andrea Bescond, je suis Philippe Caverivière. Et mes empreintes digitales vous le prouveront, allez, on va à Monsieur Bricolage acheter un sac de chaux et une pelle !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire Dupont de Ligonnès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants