1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. "Dahmer" : comment le tueur a-t-il pu échapper pendant longtemps aux soupçons ?
2 min de lecture

"Dahmer" : comment le tueur a-t-il pu échapper pendant longtemps aux soupçons ?

Entre 1978 et 1991, dix-sept jeunes hommes ont été assassinés et leur meurtrier Jeffrey Dahmer a échappé à tous soupçons pendant 13 ans.

Evan Peters incarne Jeffrey Dahmer dans la série Netflix sur le tueur
Evan Peters incarne Jeffrey Dahmer dans la série Netflix sur le tueur
Crédit : Capture d'écran YouTube
L'INTÉGRALE - Affaire Dahmer : comment a-il pu échapper pendant longtemps à tous soupçons ?
00:39:03
L'ENQUÊTE - Jeffrey Dahmer : la véritable histoire du tueur en série
00:13:50
Jean-Alphonse Richard & Agathe Abelard

Dans l'histoire criminelle, l'Américain Jeffrey Dahmer reste une exception. Un meurtrier parvenu au sommet de l'échelle de l'horreur, à la fois violeur, empoisonneur, dépeceur, cannibale, nécrophile et fétichiste. Dix-sept jeunes hommes ont été assassinés entre 1978 et 1991 par cet homme détraqué.

Rien ne laissait penser que ce grand blond aux abords réservé à la voix douce se révélerait un véritable chasseur en quête de proies. Il attirait ses victimes issues des bars gays, enchaîne des rencontres furtives avant de les abuser grâce aux somnifères qu'il verse secrètement dans les verres. Il s'adonne aux crimes les plus odieux dans son appartement. Pendant treize ans, Dahmer va échapper à tous les soupçons.

Interpelé le 27 mai 1991 par trois policiers, le tueur en série ment ouvertement, assurant que la victime retrouvée au pied de son immeuble est son petit-ami et qu'il a trop bu. Sa trajectoire macabre peut ainsi continuer, loin des suspicions. 

Il aurait suffit de taper le nom de Jeffrey Dahmer dans les fichiers

Stephane Bertomet, ancien policer

Interviewé dans L'Heure du crime, Stephane Bertomet, ancien policer lui-même, commente : "Ça relève beaucoup de l'interprétation et du sens policier des hommes qui sont intervenus. D'une part, je pense qu'on a affaire à des patrouilleurs, qui ne sont pas policiers-enquêteurs. D'autre part, il faut se replacer dans les années 1990. De la part des policiers, il y a un certain laxisme et ce n'est pas une honte de le dire aujourd'hui, on le sait très bien : vis à vis des affaires qui touchaient le milieu homosexuel. Il y avait peu de sensibilité à ce type d'affaire et à ces victimes-là".

Il poursuit : "Un manque de flair, un manque de sens policier. Il aurait suffit de taper le nom de Jeffrey Dahmer dans les fichiers pour se rendre compte qu'on avait affaire à quelqu'un qui avait un passé criminel". 

Le 22 juillet 1991, sa dernière victime parvint à s'échapper de son appartement macabre. Celui-ci interpelle une patrouille de police. Dahmer est arrêté puis condamné à 957 ans de prison. 

Les invités de "L'heure du crime"

Stephane Bertomet, ancien policier, mène des enquêtes documentaires au Québec. 
- Christopher Berry-Dee, criminologue et auteur du livre Inside the Mind of Jeffrey Dahmer: The Cannibal Killer, éditions Ad Lib Publishers.
- Emily Tibbatts, créatrice de tueurensérie.org et auteure du livre Tueurs en série, éditions Amazon Media EU.


La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.