2 min de lecture Faits divers

Courchevel : ce que l'on sait de l'incendie qui a ravagé un immeuble

Un incendie a ravagé un immeuble à Couchevel (Savoie), dimanche 20 janvier, faisant 2 morts et 4 blessés graves. Le maire a indiqué que les habitants locataires, majoritairement des saisonniers étrangers, seraient relogés dans la journée.

>
Courchevel: incendie meurtrier, deux morts Crédit Image : Fanny HARDY / AFP | Crédit Média : Farid Addala, Fanny Hardy / AFP | Date :
102907340309617434926
Ryad Ouslimani
et AFP

La station de ski de Courchevel 1850, statut huppée des Alpes située en Savoie, a vu l'un de ses immeubles prendre feu rapidement dimanche 20 janvier. Le bilan est de deux morts et 25 blessés, dont 4 dans un état grave, ont annoncé les autorités. 

Les personnes décédées sont deux saisonniers dont les identités n'ont pas encore pu être précisées. Très tôt, vers 4h30, un feu, dont les causes et l'origine restaient à ce stade indéterminées, s'est déclaré dans un bâtiment accueillant des saisonniers, parmi lesquels figurent des ressortissants étrangers, selon la préfecture. 

Dès leur arrivée, les soldats du feu ont estimé que la situation était "déjà critique" et le feu "déjà généralisé, si bien qu'ils ont décidé de se concentrer en premier lieu sur l'évacuation des personnes présentes, a déclaré lors d'une conférence de presse le directeur du service départemental d'incendie et de secours, le colonel Emmanuel Clavaud relayé par l'AFP.

À lire aussi
Louise et David Turpin, les parents de la "maison de l'horreur" en Californie international
"Maison de l'horreur" : les parents avouent avoir torturé leurs enfants

Des habitants échappés par la façade

Deux personnes, qui figurent parmi les quatre blessés graves, ont sauté du balcon pour échapper aux flammes, a rapporté M. Clavaud, en précisant que leur pronostic vital n'était pas engagé. Les deux autres blessés graves, dont les jours ne sont pas en danger, souffrent de brûlures et d'intoxications au monoxyde de carbone, a ajouté le colonel des pompiers. 21 autres personnes ont été légèrement blessées dans cet incendie. 

"Des jeunes se sont échappés de l'immeuble par la façade en s'aidant des balustrades, certains descendaient en sous-vêtements", a confié Victor, en weekend chez des amis, et qui rentrait de soirée lorsqu'il a vu de la fumée s'échapper du bâtiment et des fenêtres exploser. 

Michel et Annick, deux habitants de la station, ont de leur côté raconté à l'AFP qu'un de leurs amis séjournant dans l'immeuble avait "pris ses jambes à son cou" après avoir entendu "fuego, fuego" (feu, en espagnol). Les soixante personnes qui logeaient dans cet ancien hôtel datant des années 1970 ont été prises en charge dans une salle communale.

Les sinistrés relogés

La municipalité de  a mis en place un numéro vert (0800 008 902) à destination des familles des sinistrés, et a assuré que le sinistrés seraient relogés "dans la journée". Le maire de Philippe Mugnier a souligné un "grand élan de solidarité" au sein de la station, annonçant la mise en place dans l'après-midi d'une cellule d'aide médico-psychologique. 

Selon la préfecture, l'incendie, qui a mobilisé au total plus de 130 sapeurs-pompiers, a été circonscrit vers 8h00. En milieu de journée, une odeur âcre de fumée était toujours présente au cœur de la station et des pompiers découpaient le toit du bâtiment, d'où s'échappaient encore de petites flammes et de la fumée, a constaté une journaliste de l'AFP. 

L'immeuble devait être réhabilité

Selon le maire, le bâtiment recevait habituellement les saisonniers travaillant pour un groupe à la tête de plusieurs hôtels et restaurants haut de gamme de la station. Un permis avait été délivré en décembre par la mairie en vue d'une réhabilitation de l'immeuble, a ajouté l'édile.  

Jean-Pierre, qui quittait dimanche sa résidence secondaire, a assuré à l'AFP que cet ancien hôtel, dont le rez-de-chaussée est actuellement occupé par une boutique de luxe, avait longtemps été fermé, jusqu'à ce que le propriétaire du groupe hôtelier "y installe ses équipes". Le dernier contrôle du bâtiment "devait certainement dater", a admis devant des journalistes le sous-préfet d'Albertville Frédéric Loiseau. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Savoie Incendie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796287321
Courchevel : ce que l'on sait de l'incendie qui a ravagé un immeuble
Courchevel : ce que l'on sait de l'incendie qui a ravagé un immeuble
Un incendie a ravagé un immeuble à Couchevel (Savoie), dimanche 20 janvier, faisant 2 morts et 4 blessés graves. Le maire a indiqué que les habitants locataires, majoritairement des saisonniers étrangers, seraient relogés dans la journée.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/courchevel-ce-que-l-on-sait-de-l-incendie-qui-a-ravage-un-immeuble-7796287321
2019-01-20 18:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ksGNI-r9Rgjlf0GwxZ_nPQ/330v220-2/online/image/2019/0120/7796287456_un-immeuble-a-pris-feu-a-courchevel-le-20-janvier-2019.jpg