2 min de lecture Justice

Corse : un professeur d'échecs condamné à 19 ans de prison pour viols de mineurs

Un ancien professeur d'échecs, Dominique Bellicou, âgé de 65 ans, a été condamné ce lundi 25 mars à Ajaccio à 19 ans de réclusion criminelle pour viol de mineurs par la cour d'assises de Corse-du-Sud.

Comment ne pas s'appesantir sur ses échecs ?
Comment ne pas s'appesantir sur ses échecs ?
WP_20170503_044%5b2535%5d
Joanna Wadel
et AFP

L'Ajaccien a été reconnu coupable de viol sur mineur de moins de 15 ans et de plusieurs tentatives d'agressions sexuelles par personne ayant autorité. Les faits ont principalement été commis entre 2010 et 2015, lors de cours privés donnés à son domicile, ainsi que dans des clubs d'échecs, dans des établissements scolaires et publics. 

Le sexagénaire, retraité depuis 2014 a été placé en garde à vue dès septembre 2016. Ce dernier avait déjà reconnu une partie des faits au cours de l'enquête, évoquant une "relation amoureuse" avec une petite fille, avant d'aller plus loin dans ses aveux durant le procès, reconnaissant qu'il s'agissait d'un viol. L'avocat général, Sylvain Darchy, avait requis 17 ans de réclusion criminelle à son encontre. 

Le procès, débuté jeudi 21 mars, s'est déroulé à huis clos, à la demande des parties civiles. Les victimes, âgées entre 8 et 12 ans au moment des faits, sont satisfaites du verdict, "Cela signifie surtout que les victimes sont reconnues en tant que telles. La sanction nous paraît adaptée", ont déclaré à l'AFP Mes Anna-Maria Sollacaro et Dominique Paolini, leurs avocats. 

À lire aussi
Vincent Lambert, 42 ans, est dans un état végétatif depuis dix ans Vincent Lambert
Affaire Vincent Lambert : le Conseil d'État confirme la décision d'arrêter les soins

Des signalements supplémentaires "pris à la légère"

Les juristes ont précisé que plusieurs signalements avaient été effectués auprès des écoles et des clubs de loisir fréquentés par le prévenu, mais que ces témoignages avaient été "pris à la légère". Les deux avocats pointent des " (...) dysfonctionnements d'un point de vue administratif". Ces signalements seraient par ailleurs "antérieurs voire concomitants" avec les faits subis par l'une des victimes.  

"Si ces éléments avaient été pris en compte à leur juste mesure, peut-être que certains faits auraient pu être évités", estiment les avocats, ajoutant que la partie civile se réserve le droit "de tirer les conséquences de ces manquements".

La défense dénonce une peine "extrêmement lourde"

Les avocats de l'accusé, Mes Marie-Hélène Battesti et Jacques Vaccarezza, ils ont estimé qu'il s'agissait d'une peine "extrêmement lourde". Pour eux, le fait que leur client ait avoué certains faits et se soit excusé n'a pas été pris en compte : "Cet homme a reconnu certains actes afin que la principale victime puisse se reconstruire. Il s'est d'ailleurs excusé à la barre. Ce qui est assez rare dans ce genre d'affaire", a souligné Me Battesti.  

Selon l'avocate, "il y a des incohérences dans ce dossier que l'on n'a pas forcément voulu voir. Toutes les contradictions ont été mises de côté. Notre client reconnaît spécifiquement un fait de viol, alors que la cour a retenu une multitude de faits". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Ajaccio Corse
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797290189
Corse : un professeur d'échecs condamné à 19 ans de prison pour viols de mineurs
Corse : un professeur d'échecs condamné à 19 ans de prison pour viols de mineurs
Un ancien professeur d'échecs, Dominique Bellicou, âgé de 65 ans, a été condamné ce lundi 25 mars à Ajaccio à 19 ans de réclusion criminelle pour viol de mineurs par la cour d'assises de Corse-du-Sud.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/corse-un-professeur-d-echecs-condamne-a-19-ans-de-prison-pour-viols-de-mineurs-7797290189
2019-03-25 21:57:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/kgeT6TDzjTjC3bFcgYXz5Q/330v220-2/online/image/2018/1212/7795905545_comment-ne-pas-s-appesantir-sur-ses-echecs.jpg