2 min de lecture Faits divers

Clermont-Ferrand : un homme ouvre le feu sur son ex-compagne, puis se donne la mort

VU DANS LA PRESSE - Un homme a tiré sur son ex-compagne ce lundi matin, à Clermont-Ferrand. Ses jours ne seraient pas en danger. Le corps du tireur présumé, qui a pris la fuite, a été retrouvé à Gergovie.

Ce lundi 22 février, un homme en instance de divorce a tiré avec une arme à feu sur son ex-conjointe à Clermont-Ferrand.
Ce lundi 22 février, un homme en instance de divorce a tiré avec une arme à feu sur son ex-conjointe à Clermont-Ferrand. Crédit : BORIS HORVAT / AFP
Charline Vergne Journaliste

Un important dispositif policier a été mis en œuvre ce lundi 22 février, à Clermont-Ferrand, en début de matinée. 

Les faits se sont produits rue Charles Fabre, dans le secteur de l'Allée traversière, comme le rapporte La Montagne. Un homme en instance de divorce a tiré avec une arme à feu sur son ex-compagne. Elle a été blessée, mais ses jours ne seraient pas en danger, a annoncé la police au quotidien. 

De son côté, France bleu précise que la victime a reçu deux balles dans le ventre. Bien que son pronostic vital ne soit pas engagé, elle se trouverait dans un "état grave". Un des enfants du couple, une adolescente de 16 ans, se trouvait avec sa mère au moment de l'agression. Elle a été prise en charge par les secours, en état de choc.

Le tireur présumé a pris la fuite. Aussitôt, d'importants moyens policiers ont été déployés, pour tenter de le retrouver. 

Le tireur présumé se serait suicidé

À lire aussi
police
RAID : "On fait le travail que la police ne veut pas faire", raconte un ancien négociateur

En milieu de matinée, une première équipe du RAID est arrivée sur les lieux, indiquent les deux médias. Quatre véhicules ont suivi, dont un blindé, en provenance de Lyon, aux alentours de 11 heures.

Plusieurs détonations ont été entendues en toute fin de matinée, puis en tout début d'après-midi, précise France bleu. Les hommes du RAID ont investi l'habitation du tireur, mais l'individu recherché n'était pas sur place.

Puis, alors que les recherches s'élargissaient au-delà du périmètre, à la mi-journée, un homme a été retrouvé mort du côté du plateau de Gergovie. D'après France bleu, il s'agirait du tireur présumé. Selon les premiers éléments de l'enquête, il se serait suicidé. Le corps sera examiné ce lundi soir et autopsié le lendemain, a précisé à nos confrères le procureur de la République de Clermont-Ferrand, Éric Maillaud. 

Âgé de 53 ans, cet homme qui exerçait la profession de moniteur de tir, n'avait pas d'antécédent judiciaire, "mais vivait une séparation délicate avec sa conjointe", selon les informations de France bleu. Le couple avait plusieurs enfants

Une enquête de la Direction Centrale de la Police Judiciaire a été ouverte.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Clermont-Ferrand Justice
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants