1 min de lecture Enquête

Chevaux mutilés et tués : enquête sur un mystère macabre

REPORTAGE - Depuis février, une dizaine de chevaux ont été retrouvés mutilés aux 4 coins de la France, avec le même modus operandi : une oreille sectionnée, emportée par les tortionnaires. Retour sur cette série meurtrière qui n'en finit pas.

>
Chevaux mutilés et tués : enquête sur un mystère macabre Crédit Image : GUILLAUME SOUVANT / AFP | Crédit Média : Vincent Serrano / RTL | Durée : | Date :
Vincent Serrano
édité par Camille Descroix

C'est un rituel macabre qui dure depuis 6 mois. Des chevaux mutilés, tués, retrouvés les uns après les autres dans la Somme, l'Oise, l'Aisne, en Seine-Maritime ou encore dans les Yvelines. Un phénomène qui préoccupe les autorités. En Saône-et-Loire, un nouveau cadavre a été découvert.

C'est une joggeuse qui, en passant devant un pré, au petit matin, a retrouvé au pied d'une clôture un cheval au sol, inanimé. Elle se précipite pour avertir Virginie Martineau, l'éleveuse réputée dans le coin, qui accoure. Elle met plusieurs secondes à se rendre compte qu'il s'agit de Jade, une de ces pouliches d'un an et demi, mutilée dans la nuit.

"Le coeur transpercé, un oeil enlevé, une oreille coupée, tout l'appareil génital enlevé. Mon beau-père qui est éleveur depuis 40 ou 50 ans n'avait jamais vécu ça. C'est incompréhensible", déplore-t-elle. "Est-ce qu'on est sur des sectes, des rites sataniques... Ça va tellement loin, je n'ai pas de réponse à ça. Il faut qu'on le sache pour qu'on arrive à les coincer", poursuit-elle.

Elle a immédiatement porté plainte, persuadée que sa pouliche est loin d'être un cas isolé. la réponse des gendarmes est immédiate, c'est le 10e cheval retrouvé mutilé de la sorte depuis février. Avec une constante : l'oreille droite coupée gardée par les tortionnaires en guise de trophée. Plusieurs hypothèses circulent : l'existence d'un challenge ou d'un potentiel rite satanique. Pour les éleveurs et les enquêteurs, une chose est sûre : la série de crimes et de mutilations n'est pas terminée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Enquête Saône-et-Loire Chevaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants