1 min de lecture Chambéry

Chambéry : les deux militaires jugés vendredi 6 mai en comparution immédiate

REPLAY - Dans la nuit de samedi à dimanche, les deux hommes en civil ont sorti leur arme de service, afin de se venger d'une agression en discothèque.

RTL Petit Matin - Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Chambéry : les deux militaires jugés vendredi 6 mai en comparution immédiate Crédit Image : JOEL SAGET / AFP | Crédit Média : Serge Pueyo | Durée : | Date : La page de l'émission
Serge Pueyo et Ana Boyrie

Une affaire qui aurait pu très mal tourner. Dans la nuit de samedi à dimanche, une dispute en boîte de nuit a dégénéré. Deux militaires qui étaient en civil ont alors sorti leur fusil d'assaut. Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian parle de cas isolé, mais affirme qu'il sera implacable à l'égard des deux hommes en mission Vigipirate. Lorsque les policiers ont voulu interpeller les militaires, l'un d'eux alcoolisé a pointé son arme vers eux. 

Le procureur de la République de Chambéry, Thierry Dran explique que ce militaire "a mis les policiers en joue avec son arme". L'homme les a menacés, en leur hurlant dessus, tandis que les policiers tentaient de lui faire entendre raison. "Puis, il a pu être désarmé par ses collègues militaires, qui ont pu le ceinturer et lui enlever son arme", poursuit le procureur. Un incident qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques, selon lui. Dans leur équipée sauvage pour se venger d'une agression en discothèque, les militaires ont exhibé en pleine rue leurs armes de service, des fusils d'assaut. 

Les témoins qui ignoraient l'identité des hommes en civil ont été effrayés. Selon des responsables de la discothèque, "ils étaient sur la place dehors, armés de leur masse". "Un mec qui se balade avec une mitraillette dans la main" ne peut que créer la panique, surtout dans une période de post-attentats où la population "est encore un peu choquée", ajoutent-ils. Un des deux hommes a été incarcéré. Les deux militaires seront jugés vendredi 6 mai, en comparution immédiate à Chambéry. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chambéry Militaires Jean-Yves le drian
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants