1 min de lecture Renault

Carlos Ghosn s'estime victime de "complots et d'une trahison"

Carlos Ghosn s'estime victime "d'un complot et d'une trahison" de la part des dirigeants de Nissan, dans sa première interview donnée depuis son arrestation, depuis la prison où il est incarcéré de Tokyo.

Carlos Ghosn, le 8 novembre 2018, à Maubeuge
Carlos Ghosn, le 8 novembre 2018, à Maubeuge Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Noémie Grinberg et AFP

Carlos Ghosn s'est exprimé pour la première fois depuis sa prison de Tokyo. L'ex-patron de Renault, incarcéré depuis novembre 2018 pour des malversations financières présumées, s'est dit victime "d'un complot et d'une trahison" de la part de dirigeants de Nissan, dans un entretien exclusif accordé au quotidien économique japonais Nikkei. 

"Le projet d'intégrer" Renault, Nissan et Mitsubishi Motors avait été abordé avec le patron de Nissan, Hiroto Saikawa, en septembre 2018, a affirmé le dirigeant de 64 ans, disant n'avoir "aucun doute" sur le fait que les accusations portées à son encontre, qu'il a de nouveau rejetées, sont le résultat d'un "complot et d'une trahison". De son côté, Nissan a aussitôt réagi en rappelant que Hiroto Saikawa avait "déjà catégoriquement réfuté la notion de 'coup d'État'". 

Dans cet entretien, Carlos Ghosn a par ailleurs balayé les accusations décrivant son règne de 19 ans comme "une dictature". "Les gens ont traduit leadership fort par dictateur, déformant la réalité pour se débarrasser de moi", a-t-il assuré. 

À lire aussi
Carlos Ghosn le 5 janvier 2017 à Las Vegas Renault
Carlos Ghosn aurait payé un fastueux voyage à des amis aux frais de Renault-Nissan

L'ancien PDG fait l'objet de trois inculpations pour abus de confiance et minoration de revenus aux autorités boursières sur la période 2010 à 2018. Lors de son unique comparution devant un tribunal le 8 janvier, il s'est dit accusé à tort. Ses avocats ont déposé plusieurs demandes de libération sous caution, mais la justice les a rejetées, mettant en avant un risque de dissimulation ou destruction de preuves et de fuite. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Renault Carlos Ghosn Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796384349
Carlos Ghosn s'estime victime de "complots et d'une trahison"
Carlos Ghosn s'estime victime de "complots et d'une trahison"
Carlos Ghosn s'estime victime "d'un complot et d'une trahison" de la part des dirigeants de Nissan, dans sa première interview donnée depuis son arrestation, depuis la prison où il est incarcéré de Tokyo.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/carlos-ghosn-s-estime-victime-de-complots-et-d-une-trahison-7796384349
2019-01-30 09:34:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/F7wWVjEKdYOTboJ6CdyPpw/330v220-2/online/image/2019/0118/7796267024_carlos-ghosn-le-8-novembre-2018-a-maubeuge.jpg