1 min de lecture Vatican

Candidate à un poste d'évêque, elle reçoit des menaces de mort

Une candidate au poste d'évêque d'un "e-diocèse" a reçu des menaces de mort : elle estime qu’il s’agit de catholiques extrémistes, opposés à voir des femmes obtenir des postes à responsabilité au sein de l'Église.

L'Église catholique (illustration)
L'Église catholique (illustration)
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Sylvaine Landrivon, enseignante en théologie et candidate au poste d'évêque d'un "e-diocèse", rapporte avoir reçu des menaces de mort. "L'Église compte sur vous. Mais dépêchez-vous, car la mort risque de vous surprendre", une menace à peine voilée que l’on peut lire sur une lettre anonyme envoyée au domicile de l’enseignante. "Ça me renforce dans mes positions" explique-t-elle dans les colonnes de France bleu. D’après elle, la correspondance menaçante aurait été envoyée par des extrémistes catholiques

Sylvaine Landrivon fait partie des sept femmes qui ont postulé publiquement à des fonctions interdites aux femmes au sein de l'Église catholique, détaille le journal Le Progrès. Face aux pressions, le collectif "Toutes Apôtres" a décidé de soutenir Sylvaine Landrivon dans ses démarches. Cette association milite pour l'accès des femmes à des postes à responsabilité, un sujet encore tabou au sein de l'Église

De son côté, le Vatican a réagi au témoignage de Sylvaine Landrivon. Le nonce apostolique, une sorte d'ambassadeur du Vatican en France, "a proposé de la recevoir en septembre", avec d'autres candidates qui ont postulé ou aimeraient postuler à des fonctions jusqu'ici interdites aux femmes. "C'est une excellente nouvelle. Ce que j'attends de mon église, c'est justement cet échange, ce dialogue !", se réjouit-elle. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vatican Église Religions
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants