1 min de lecture Faits divers

Bretagne : un enfant de 12 ans sauve un homme victime d'un infarctus

VU DANS LA PRESSE - Témoin d'un infarctus, Paul, âgé de 12 ans, a donné les bons renseignements aux pompiers, ce qui a permis de sauver un homme de 56 ans.

Des sapeurs-pompiers (illustration)
Des sapeurs-pompiers (illustration) Crédit : RAYMOND ROIG / AFP
William Vuillez
William Vuillez
Journaliste RTL

Témoin d'un malaise, Paul a eu les bons réflexes. Et du haut de ses 12 ans, il peut maintenant dire qu'il a sauvé une vie... Mardi 17 novembre au matin, cet élève de 5e, âgé de 12 ans, est monté dans le bus qui le conduisait à son collège de Saint-Quay-Portrieux dans les Côtes d'Armor. C'est là, en route vers son collège, qu'un homme de 56 ans a été victime d'un infarctus. Paul s'est alors saisi de son portable pour prévenir les pompiers. 

"Le 18 m'est tout de suite venu à l'esprit", raconte Paul, interrogé par Ouest France, qui relate les faits. Ce réflexe salvateur ne s'arrête pas là, puisque l'élève de 5e a indiqué les bons renseignements aux pompiers. "J'ai décrit la situation, indiqué où on se trouvait, donné l'heure", explique Paul au quotidien local. "Quand j'étais en primaire, j'ai visité plusieurs fois la caserne de Saint-Quay et j'ai retenu qu'il fallait toujours communiquer l'heure exacte", dit-il. 

Les pompiers ont alors déclenché une équipe d'intervention et transféré l'appel au 15, comme le veut la procédure. Paul a répondu aux questions d'un médecin avant de descendre du bus pour rejoindre son collège. Les pompiers ont salué "sa bonne présence d'esprit". Interrogé par Ouest France, François Ollivier, chef de salle au Codis (Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours), explique que l'appel de Paul "a permis de sauver la vie de cet homme. Cela aurait pu s'aggraver. Ça se joue à la minute". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Sauvetage Maladies cardiaques
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants