1 min de lecture Ille-et-Vilaine

Bretagne : privée de son congé maternité car elle a repris le travail plus tôt

À Saint-Malo, une restauratrice s'est vu privée de congé maternité pour avoir décidé de retourner au travail après quatre semaines et non huit comme prévu.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Privée de son congé maternité pour avoir décidé de retourner au travail plus vite que prévu Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Patrice Gabard édité par Nicolas Barreiro

Deux mois après son accouchement, Isabelle, qui tient un restaurant ouvrier avec son mari, ne comprend toujours pas pourquoi la Caisse primaire d’Assurance maladie refuse de prendre en charge son congé maternité.


Elle avait elle-même réduit ce congé, à 4 semaines au lieu de 8, pour rouvrir le restaurant le 20 juillet et faire face ainsi aux charges de l’entreprise. "J'ai demandé, du coup, de ne me payer que les 4 semaines que j’avais prises et ils ont refusé parce que ce sont huit semaines obligatoires et qu'il n’y a pas le choix", décrit Isabelle.

La restauratrice trouve cette situation totalement ahurissante, "Si on ne veut prendre que 4 semaines, ça leur évite de payer huit semaines, en plus. C'est inadmissible ! Les gens qui veulent travailler sont pénalisés, c’est pas normal qu’on soit pénalisés comme ça".

Pour la CPAM d'Ille-et-Vilaine, il s’agit là du strict respect d'un texte voté par le législateur. "Je comprends que ça soit déstabilisant mais ce n’est pas nouveau, le droit protège les personnes et la caisse lui a fait savoir immédiatement que la réglementation prévoyait un temps minimal pour la protection de la mère et de l'enfant d’ailleurs. Cela fait partie des conditions pour bénéficier d’une indemnisation", explique la directrice, Claudine Quéric.

À lire aussi
Des pompes à essence dans une station service (illustration) diesel
Des dizaines de voitures en panne à cause d'un diesel mélangé à de l'eau

Au vu de la situation particulière liée à la crise sanitaire, la CPAM se dit tout de même prête à trouver une solution.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ille-et-Vilaine Congé parental Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants