1 min de lecture Football

Brandao : "Un coup de boule qui coûte cher", dit Pascal Praud

REPLAY / ÉDITO - La justice a condamné le footballeur brésilien de Bastia, Brandao, à un mois d'emprisonnement ferme et 20.000 euros d'amende pour un coup de tête porté au milieu du PSG, Thiago Motta.

Pascal Praud Le Praud de l'info Pascal Praud
>
Brandao : "Un coup de boule qui coûte cher", dit Pascal Praud Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Les auditeurs ont la parole - Praud
Pascal Praud Journaliste RTL

Le footballeur de Bastia Brandao a été condamné jeudi 27 novembre à un mois de prison ferme pour soncoup de tête au milieu du PSG Thiago Motta, une peine lourde et rare qui se veut exemplaire même si le Brésilien n'ira probablement jamais derrière les barreaux. Une peine assortie d'une amende de 20.000 euros.

"Tout le monde s'étonne de ce jugement et ironise en affirmant que Zidane aurait dû prendre perpétuité", constate Pascal Praud, qui précise que les deux affaires n'ont rien à voir (en 2006, Zidane avait donné son coup de boule pendant un match). Pour lui, cette décision est "à la fois juste et injuste".

Les chaînes d'info ne diffusent pas en boucle le coup de boule de monsieur Toutlemonde

Pascal Praud
Partager la citation

Juste, "parce que la jurisprudence est respectée, comme me l'a confirmé un avocat pénaliste. Brandao est condamné pour coups et blessures volontaires. le tribunal retient la préméditation". Finalement le joueur de Bastia s'en sort pas mal, estime Pascal Praud.

"Mais est-il condamné comme monsieur Toutlemonde le serait s'il donnait un coup de boule ?", s'interroge-t-il. "Là, c'est plus subtil. Parce que les chaînes d'info ne diffusent pas en boucle le coup de boule de monsieur Toutlemonde", explique le journaliste, qui rappelle que Thiago Motta n'a pas porté plainte. "C'est le parquet qui s'est saisi de l'affaire parce qu'elle était médiatisée".

À lire aussi
Une station de ski (illustration) noël
Les infos de 7h30 - Macron interdit le ski à l'étranger : une mesure à "affiner", dit un maire


"C'est ce que l'on appelle la rançon de la gloire. Elle a un prix : un mois de prison ferme", conclut Pascal Praud.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Football Justice Brandao
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants