1 min de lecture Faits divers

Bouches-du-Rhône : la maison de la maire de Port-de-Bouc cible de cocktails Molotov

La maison de la maire de Port-de-Bouc, Patricia Fernandez-Pédinielli, a été la cible de jets de cocktails Molotov. "Un acte politique", selon l'élue communiste.

Patricie Fernandez, la maire de Port-de-Bouc, le 6 juillet 2007
Patricie Fernandez, la maire de Port-de-Bouc, le 6 juillet 2007 Crédit : BORIS HORVAT / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin et AFP

La maison de la maire de Port-de-Bouc, Patricia Fernandez-Pédinielli, a été la cible de jets de cocktails Molotov dans la nuit de mercredi à jeudi 13 juin. Aucun blessé n'est à déplorer, selon la police. 

L'élue communiste a été visée par des projectiles vers 2 heures du matin, provoquant un début d'incendie sans dégâts importants. Son domicile serait "légèrement noirci", indique une source policière. "J'étais endormie à 2 heures du matin. Mon voisin est venu me réveiller et m'a dit de sortir vite alors que nous dormions avec mon fils" a expliqué Patricia Fernandez-Pédinielli sur France Bleu Provence. "Je pense que c'est politique", a-t-elle ajouté. La maire aurait l'intention de porter plainte. 

Ce jeudi 13 juin, le préfet des Bouches-du-Rhône a fermement condamné cette agression. "Un acte d'une lâcheté impensable et intolérable", ont aussi dénoncé dans un communiqué des élus communistes locaux, qui ont appelé à un rassemblement vendredi 14 juin à midi devant la mairie de Port-de-Bouc. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Bouches-du-rhône Maires
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants