2 min de lecture Faits divers

Bordeaux : un trentenaire tué de plusieurs coups de couteau à son domicile

Un homme de 31 ans a été mortellement poignardé chez lui dans le centre-ville de Bordeaux. Son agresseur présumé, contrôlé par des policiers à vélo qui ont retrouvé sur lui un couteau, est actuellement en garde à vue.

Rue Dumaine dans le quartier du jardin public à Bordeaux
Rue Dumaine dans le quartier du jardin public à Bordeaux Crédit : Google Maps
Marie Gingault
Marie Gingault

Un Bordelais de 31 ans a été retrouvé mort mercredi 13 mai dans son appartement de la rue Dumaine dans le centre-ville de Bordeaux. Tué par arme blanche, le trentenaire a été retrouvé dans son studio situé au rez-de-chaussée d'un immeuble près du jardin public, révèle France 3

L'enquête a été confiée à la Direction Départementale de la Sécurité Publique (DDSP) et selon les premiers éléments, qui devraient être confirmés avec l'autopsie pratiquée ce jeudi, l'agresseur se serait acharné sur sa victime, qui aurait reçue plusieurs coups de couteau

Avant même que le corps n'ait été retrouvé, l'agresseur présumé a été contrôlé par hasard par une patrouille de police qui sillonnait le centre-ville à vélo. Les forces de l'ordre ont retrouvé en sa possession un couteau. Le trentenaire a donc été conduit au commissariat de Bordeaux et placé en garde à vue pour port d'arme.

Le suspect et la victime se connaissaient

Pendant cette garde à vue, "les enquêteurs observent des traces rougeâtres pouvant s’apparenter à du sang séché", a indiqué le procureur adjoint Jean-Luc Puyo. Au fur et à mesure le lien s'est fait, et le corps de la victime a pu être retrouvé dans son studio par les policiers de la BAC (brigade anti-criminalité). En début d'après midi la garde à vue du suspect a été élargie pour homicide volontaire. 

À lire aussi
Un gendarme (illustration) faits divers
Lot : un homme tué accidentellement par des chasseurs

D'après le procureur-adjoint, les deux hommes se connaissaient. La victime et son agresseur se seraient rencontrés dans un établissement psychiatrique il y a quatre ans de cela. Selon les informations de France 3, le suspect y avait été admis suite à une tentative de suicide. Les deux trentenaires se voyaient parfois et arpentaient ensemble les rues bordelaises.

Un casier judiciaire loin d'être vierge

Si la victime n’était pas connue des services de police et de justice, le casier judicaire du suspect comporte 13 condamnations. Parmi lesquelles figurent : port d’arme, vol, dégradations, violences sur personne dépositaire de l’autorité publique ou encore menace de mort. 

La garde à vue de l'auteur présumé des fait devait être prolongée de 24 heures à la mi-journée ce jeudi. Selon France Bleule domicile du suspect devrait être perquisitionné et son téléphone portable étudié pour faire toute la lumière sur ce drame.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Bordeaux Couteau
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants