1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Bobigny : "Je ne suis pas un héros", dit l'adolescent qui a sauvé la fillette
2 min de lecture

Bobigny : "Je ne suis pas un héros", dit l'adolescent qui a sauvé la fillette

Emmanuel Toula était sur les lieux de la manifestation en soutien à Théo, le 11 février à Bobigny. Lorsque des heurts ont éclaté, c'est lui qui a sorti une fillette de 6 ans d'une voiture qui prenait feu.

Échauffourées à Bobigny en marge d'une manifestation de soutien à Théo le 11 février 2017
Échauffourées à Bobigny en marge d'une manifestation de soutien à Théo le 11 février 2017
Crédit : Gregoire HOZAN / AFP
Incidents à Bobigny le témoignage d'Emmanuel Toula, l'adolescent de 16 ans qui a secouru une fillette d'une voiture en feu
00:01:16
Ambre Deharo
Ambre Deharo

L'enfant de 6 ans était tétanisée, samedi 11 février, lorsque le véhicule dans lequel elle se trouvait à Bobigny a commencé à prendre feu. En marge de la manifestation de soutien à Théo, jeune homme victime d'un viol présumé à Aulnay-sous-Bois, plusieurs casseurs ont provoqué une série d'incidents. Des véhicules ont été incendiés. Une fillette de 6 ans se trouvait dans une des voitures prises pour cible. Elle a été secourue par Emmanuel Toula, un adolescent de 16 ans, présent au rassemblement. Au micro de RTL, il raconte ce qu'il s'est réellement passé ce 11 février. "La mère de famille sort de la voiture, elle va prendre son petit garçon, elle va courir, complètement apeurée, et dans la précipitation elle oublie sa petite fille", raconte-t-il. "Donc moi, je vois tout cela, je suis complètement tétanisé, je ne comprends pas ce qu'il se passe, je vois qu'il y a de la fumée noire qui sort du moteur et ça ne présage rien de bon".

Le garçon raconte alors qu'au bout de dix secondes, malgré le gaz lacrymogène qui le gêne, il réussit à détacher la petite fille et à s'éloigner du véhicule avec l'enfant dans ses bras. "Je suis complètement perdu, j'essaie de rassurer la petite même si je ne vois pas sa mère du regard", poursuit-il. Par la suite, deux individus, adultes, viennent lui porter secours et emmènent la fillette de l'autre côté du cordon de sécurité déployé par les CRS. 

Imbroglio autour du sauvetage

En début d'après-midi samedi, la manifestation se déroulait pourtant dans le calme. Ce n'est que sur les coups de 17 heures que les choses ont commencé à dégénérer. Un peu plus d'une centaine d'individus a notamment pris pour cible les forces de l'ordre qui encadraient l'événement. "Il y'avait beaucoup de jeunes qui étaient cagoulés pour la plupart. Ils étaient très très excités, très violents, ils avaient des projectiles, ils avaient des battes de baseball", se souvient Emmanuel Toula. La préfecture de police a d'abord indiqué avoir sauvé la fillette, mais le jeune homme a tenu à "rétablir la vérité", en racontant ce qu'il s'était réellement passé, il est bel et bien le sauveur de la petite fille. Mais il le dit et l'affirme, "j'ai eu super peur, j'ai fait ce que je devais faire, je ne suis pas un héros". 

Après plusieurs versions différentes concernant le sauvetage de cette enfant, la préfecture de police de Paris, contactée dimanche par le Bondy Blog, a déclaré : "À aucun moment nous n'avons dit que ce sont les policiers qui avaient sauvé la fillette (...) Nous savions dès hier qu'un manifestant avait sorti l'enfant de la voiture mais nous n'avions pas tous les détails pour pouvoir l'annoncer. Le message que nous voulions faire passer c'est qu'un drame a été évité." Emmanuel Toula de son côté espère avoir prochainement des nouvelles de l'enfant et de sa mère.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/