1 min de lecture Cannibalisme

Berlin : arrestation d'un homme soupçonné de cannibalisme

Un homme soupçonné de meurtre et de cannibalisme sur un autre quadragénaire a été placé en détention provisoire à Berlin. L'arrestation fait suite à la découverte d'ossements humains dépourvus de chair dans un parc.

Illustration du logo de la police allemande
Illustration du logo de la police allemande Crédit : RONNY HARTMANN / AFP
valentin
Valentin Deleforterie et AFP

Un homme de 41 ans a été arrêté mercredi à Berlin. Les enquêteurs le soupçonnent d'avoir tué et mangé un autre quadragénaire. La piste est née suite à la découverte d'ossements humains dépourvus de chair dans un parc.

Des traces de sang ont été découvertes dans l'appartement du suspect, ainsi qu'un objet contondant, d'après le procureur Martin Steltner, selon qui l'homme ne s'est pas exprimé à ce stade sur les faits qui lui sont reprochés.

Une scie à os a également été retrouvée, ainsi que des quantités importantes de soude caustique dans sa cave, selon le quotidien Bild. Le suspect aurait justifié la présence de cette substance par sa volonté de fabriquer du savon.

D'après des médias, il s'agit d'un professeur de mathématiques et de sciences physiques enseignant dans un établissement du secondaire du quartier de Pankow, dans le nord-est de la capitale.

Le suspect a fait des recherches sur le cannibalisme

À lire aussi
Un agent de la police municipale (illustration). faits divers
Salon-de-Provence : après l'avoir découpée, un homme aurait "mangé une partie" du corps de sa mère

Sa victime présumée, Stefan T., un employé du bâtiment de 44 ans, était portée disparue depuis début septembre après avoir été vue une dernière fois quittant son appartement, selon la police, qui avait lancé un appel à témoins, mais sans succès.

Le 8 novembre dernier, des promeneurs ont découvert dans un parc de Pankow des ossements qui se sont avérés être des restes humains. L'analyse médico-légale a permis d'identifier le disparu.

"Sur la base des ossements retrouvés, sans aucune chair, et d'autres preuves, nous soupçonnons fortement que Stefan T. a été victime de cannibalisme", a dit un policier à Bild.

Le suspect aurait cherché sur internet des informations sur le cannibalisme, a précisé M. Steltner, ajoutant qu'il n'y avait "pas le moindre indice" tendant à montrer que la victime était consentante.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cannibalisme Meurtre Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants