1 min de lecture Faits divers

Bas-Rhin : un chauffeur ivre à contresens sur l'A35 avec des matières dangereuses

Un chauffeur de semi-remorque biélorusse avec un fort taux d'alcoolémie a roulé plus de 20 km à contresens sur l'A35 près de Strasbourg.

Une patrouille de gendarmerie (illustration)
Une patrouille de gendarmerie (illustration) Crédit : MYCHELE DANIAU / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et AFP

Dans la nuit de samedi 28 à dimanche 29 novembre, les véhicules circulant sur l'autoroute A35 près de Strasbourg ont pu croiser un semi-remorque vers 2h00 du matin. La situation n'aurait pas été particulière si le camion n'avait pas roulé près de 30 kilomètres à contresens. Et ce tout en transportant des matières dangereuses, a indiqué le capitaine Jean-Luc Hermal, officier de communication de la gendarmerie d'Alsace.

Cette confirmation des autorités locales venait corroborer une information du quotidien Les Dernières Nouvelles d'Alsace. Au volant du poids lourd se trouvait un chauffeur biélorusse en état d'ébriété, avec un taux d'alcoolémie d'environ 2 grammes par litre de sang, a dévoilé la gendarmerie. Les gendarmes sont intervenus après avoir été alertés par un boulanger. 

Une patrouille, partie à la recherche du semi-remorque, a réussi à l'intercepter à Offendorf, à environ 25 kilomètres au nord-est de Strasbourg et a interpellé le conducteur qui venait d'Allemagne et s'était trompé de bretelle d'accès à l'autoroute, a-t-il ajouté.

La garde à vue pour conduite sous l'emprise d'un état alcoolique et pour mise en danger de la vie d'autrui devait être prolongée dimanche soir par le parquet de Strasbourg, a encore indiqué l'officier de communication, constatant qu'il "n'y a pas eu, heureusement, d'accident".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Bas-Rhin
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants