1 min de lecture Justice

#BalanceTonPorc : Sandra Muller, initiatrice du hashtag, condamnée pour diffamation

La journaliste Sandra Muller était poursuivie par l'ex-patron de la chaîne Equidia Éric Brion, qu'elle avait accusé de harcèlement sexuel.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
#BalanceTonPorc : Sandra Muller, initiatrice du hashtag, condamnée pour diffamation Crédit Image : Angela WEISS / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy
et AFP

Dans la foulée de #MeToo, elle avait lancé le hashtag #BalanceTonPorc. Sandra Muller a été condamnée mercredi 25 septembre pour diffamation par le tribunal correctionnel de Paris. Elle était poursuivie par Éric Brion, ex-patron de la chaîne Equidia, qu'elle avait publiquement accusé de harcèlement sexuel

Le 13 octobre 2017, la journaliste avait posté un tweet dans lequel elle invitait les femmes à raconter leurs expériences de harcèlement sexuel au travail. Elle, avait ensuite partagé la sienne, accusant Éric Brion de lui avoir dit : "Tu as des gros seins. Tu es mon type de femme. Je vais te faire jouir toute la nuit". Des milliers de femmes s'étaient ensuite emparées de ce hashtag pour dénoncer harcèlement, agressions sexuelles, et viols. 

De son côté, Éric Brion avait déposé plainte pour diffamation en janvier 2018. Sandra Muller est aujourd'hui condamnée à verser 15.000 euros de dommages et intérêts au titre de préjudice moral. Une "condamnation extravagante" et "hors du temps", a dénoncé son avocat Me Francis Szpiner auprès de France Info.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Sexisme MeToo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants