1 min de lecture Faits divers

Aulnay-sous-Bois : une infirmière arrêtée pour vol de médicaments

VU DANS LA PRESSE - Une soignante de l'hôpital privé d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) a été arrêté à son domicile après trois plaintes de l'établissement.

La commune d'Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis.
La commune d'Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. Crédit : RTL
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Mercredi 29 avril, une infirmière cadre de l'hôpital privé d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) a été arrêtée à son domicile plus placée en garde à vue pour le vol de médicaments, comme le rapporte Le Parisien.

L’infirmière cadre, qui travaille dans le service chirurgie, est soupçonnée d'avoir dérobé des médicaments et du matériel médical au préjudice de son employeur et d'une pharmacie de Clichy-sous-Bois. Elle avait falsifié une ordonnance pour se procurer des médicaments. Employée depuis une quinzaine d'années, elle aurait reconnu les faits en garde à vue. Elle avait été filmée par les caméras de sécurité de l'hôpital et de la pharmacie.

L'hôpital a déposé trois plaintes en constatant il y a deux semaines que des vols avaient été commis dans l'infirmerie de l'hôpital. "Nous avons deux à trois cadres qui disposent des codes pour pénétrer dans cette pharmacie et de surcroît, les accès sont filmés par des caméras. Il était facile de savoir qui entrait et qui sortait et sur quels créneaux", explique Damien Lambert, le directeur de l'hôpital au Parisien.

Des vols pour "une consommation personnelle"

Lors de la perquisition au domicile de l'infirmière, les forces de l'ordre ont trouvé : l'ampoule de morphine volée dans la pharmacie de l'hôpital, des anxiolytiques et de antispasmodiques, l'ordonnance falsifiée et du matériel médical, du gel hydroalcoolique, des gants chirurgicaux et des draps. "Nous allons prendre les mesures disciplinaires qui s'imposent", poursuit la direction de l'hôpital.

À lire aussi
Une voiture de police américaine (illustration). faits divers
VIDÉO - États-Unis : un policier sauve un bébé de 3 semaines en arrêt respiratoire

Selon une source proche du dossier, l'infirmière a expliqué qu'elle aurait dérobé ces médicaments pour "pour sa consommation personnelle et non à des fins de trafic". Elle est décrite avec une personnalité d'"addict dans une fuite en avant". L'enquête a été confiée au commissariat Aulnay-sous-Bois.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Seine-Saint-Denis Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants