1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Aube : un bébé retrouvé en état de coma éthylique
2 min de lecture

Aube : un bébé retrouvé en état de coma éthylique

Un bébé de 11 mois avait été retrouvé en état de coma éthylique chez son oncle en octobre dernier. L'homme a été condamné lundi 28 novembre à trois ans de prison.

Statue de la déesse de la Justice équilibrant la balance. (Illustration)
Statue de la déesse de la Justice équilibrant la balance. (Illustration)
Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Florine Boukhelifa

Ils avaient été retrouvés dans un état déplorable. Lundi 28 novembre, un homme a été condamné à trois ans de prison, dont neuf mois avec sursis, pour "négligence et privation de soins" envers ses neveux par le tribunal de Troyes, dans l'Aube.

Cet homme s'était vu confier la garde des trois enfants début octobre par la mère de ces derniers, mais n'était vraisemblablement pas en mesure de s'en occuper correctement. Trois semaines plus tard, l'individu a été victime d'un accident de la route alors qu'il était en état d'ébriété. Il a alors expliqué aux secours que ses trois neveux, âgés de 11 mois, 4 ans et 5 ans, étaient restés seuls à son domicile le temps qu'il fasse quelques courses.

Envoyées sur place, les forces de l'ordre ont trouvé une scène d'horreur, décrite par L'Est Républicain. Les trois jeunes enfants ont ainsi été découverts dans un état d'hygiène et de santé déplorable. "Négligés, sales et prostrés à même le sol sur une couverture", les deux petits garçons et le bambin ont par ailleurs été retrouvés avec des restes de nourriture dispersés un peu partout.

L'attention se porte particulièrement sur le plus jeune, découvert en état de coma éthylique dans son cosy. Transféré à l'hôpital, les analyses ont décelé un taux de 0,15 gramme d'alcool dans son sang. Des traces de cannabis ont également été retrouvées dans ses urines. Envoyé aux urgences pédiatriques de Reims, il lui a été prescrit trente jours d'ITT.

"Il était temps que ces enfants soient placés"

Face au juge, l'oncle des enfants a tant bien que mal essayé de se défendre. Selon cet homme, l'alcool aurait probablement et involontairement été donné par les plus grands au bébé. Cependant, l'argument n'a pas convaincu le tribunal, qui l'a condamné à trois ans de prison, dont neuf mois avec sursis probatoire renforcé. Il devra également verser 1.500 euros au bambin et 1.000 euros à ses deux frères.

"Il était temps que ces enfants soient placés", a conclu Mickael Mercier, le substitut du procureur de la République de Troyes. La mère, qui avait confié ses enfants à son frère malgré ses problèmes d'addiction pour rejoindre un ami au Portugal, fera face au juge en février prochain.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
Flash Actu