1 min de lecture Faits divers

Aubagne : des animatrices mises à pied après la vidéo d'un petit garçon en larmes

VU DANS LA PRESSE - Une mère de famille a publié des images de son fils en train de pleurer sur les réseaux sociaux. Il venait de lui rapporter les propos blessants d'une animatrice du centre aéré.

La ville d'Aubagne, près de Marseille
La ville d'Aubagne, près de Marseille Crédit : Montage RTL.fr
Florine Boukhelifa Journaliste

"J'attends des réponses et un rendez-vous avec la mairie, j'espère qu'ils me répondront rapidement, sinon j'irai déposer une plainte", pouvait-on lire sur la publication. Jeudi 8 octobre, une mère de famille aubagnaise en colère a partagé une vidéo de son petit garçon en larmes, rapporte La Provence

Sur les images, son enfant lui raconte qu'une animatrice du centre aéré de La Tourtelle lui aurait dit qu'il était "moche". Il aurait alors rétorqué que sa maman lui disait, au contraire, qu'il était beau. Ce à quoi l'animatrice aurait répondu qu'elle lui mentait. La vidéo a depuis été retirée par la famille, mais les images avaient déjà eu le temps de faire le tour des réseaux sociaux. Elles avaient notamment été relayées par l'ancien candidat de télé-réalité Moundir et affichaient au moins 56.000 partages.

Des mises à pied le temps de l'enquête

Les parents ont finalement été reçus jeudi à 14 heures par le service enfance de la mairie d'Aubagne. Sophie Amarantinis, adjointe au maire déléguée à l'Enfance précise que "les animatrices de ce centre aéré géré par la Ligue de l'enseignement-AIL, ainsi que des représentants de cette structure" ont également été reçus. Les propos tenus par l'enfant n'ont pas pu être confirmés, ni l'identité de la personne qui aurait prononcé ces paroles blessantes.

À la suite de cet entretien, "les animatrices ont toutes été mises à pied à titre conservatoire par les AIL, le temps que durera l'enquête", assure Sophie Amarantinis qui précise également qu'"à chaque fois qu'un parent affirme qu'il y a un problème, les directeurs de service sont là pour les rencontrer et en discuter".

Lire la suite
Faits divers Société Provence-Alpes-Côte d'Azur
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants