2 min de lecture Attentats en France

Attentats en France : un donneur d'ordre a-t-il commandité les deux attaques à "Charlie Hebdo" et à l'Hyper Cacher ?

Un homme basé à l'étranger avait visiblement une vision d'ensemble des tueries des 7 et 9 janvier 2015 à Paris, d'après des messages repérés par les enquêteurs.

>
Attentats en France : un donneur d'ordre a-t-il commandité les deux attaques à "Charlie Hebdo" et à l'Hyper Cacher ? Crédit Image : Capture d'écran | Crédit Média : Cindy Hubert | Durée : | Date :
Cindy Hubert et La rédaction numérique de RTL

Il y aurait bien un donneur d'ordre derrière les attaques des 7 et 9 janvier, qui ont tué 17 personnes au siège de Charlie Hebdo et au magasin Hyper Cacher de la porte de Vincennes. D'après les éléments de l'enquête que le journal Le Monde a pu consulter, une personne aurait coordonné ces tueries depuis l'étranger. 

Dix mois après les attentats, les enquêteurs ont découvert des "morceaux de mails" échangés entre Amedy Coulibaly, auteur de l'attentat contre l'Hyper Cacher, et un commanditaire. Mais pour l'instant, impossible d'identifier ce-dernier ou de connaître sa position exacte. Le quotidien cite des passages de ces instructions, formulées dans un langage SMS deux heures après la tuerie des frères Kouachi contre Charlie Hebdo : "Ok, fé ske ta a fair aujourdhui ms simple com ça tu rentr dormir ensuit tu plank et verifi adress 1 ts les jrs : indications bientot pr recup amis aider toi. debarasse toi puce, maintenant passe sur adress 1, fini adress 2", écrit le donneur d'ordre. Le lendemain, l'ordre avait changé : "Travaille tout seul". Les messages échangés indiquent aussi qu'Amedy Coullibaly devait recevoir le renfort de plusieurs personnes, relate le quotidien français.

Deux jihadistes français régulièrement cités

Les frères Kouachi avaient officiellement revendiqué seuls l’attaque du journal satirique au nom d'Al-Qaida dans la péninsule Arabique (AQPA) et Amedy Coullibaly s'est réclamé du groupe État islamique. "Mais en exhumant ces échanges, le travail minutieux des enquêteurs spécialisés en cybercriminalité montre que les frontières peuvent être poreuses entre les deux organisations", indique le journal Le Monde.
Reste à déterminer qui est cet individu francophone susceptible d'avoir été informé des deux projets d'attaque. "Sans qu’aucun lien soit fait directement avec les attentats, deux noms de djihadistes français apparaissent avec insistance dans l’instruction colossale de la juge Nathalie Poux : ceux de Peter Cherif et de Salim Benghalem", poursuit le journal. Le tout dernier message de Amedy Coulibaly est pour cet inconnu, il lui demande de prendre soin de sa femme Hayat Boumedienne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats en France Attentat Charlie Hebdo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants