1 min de lecture Attentats en France

Attentats de janvier 2015 : l'enquête pourrait se terminer cet automne

Dans la perspective d'un procès aux assises, les juges ont fixé comme objectif de terminer leur enquête au mieux en octobre, sinon au plus tard mi-janvier 2019

L'Hyper Cacher de Vincennes le 26 juin 2015, quelques mois après les attentats de janvier à Paris
L'Hyper Cacher de Vincennes le 26 juin 2015, quelques mois après les attentats de janvier à Paris Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
103029000663527498057
Eléanor Douet
et AFP

Près de quatre ans après les attentats de janvier 2015 à Paris, les juges d'instruction antiterroristes finalisent leurs investigations, où ils pensent avoir identifié un possible commanditaire et démontré la "complicité" centrale d'un autre suspect dans les attaques de Charlie HebdoMontrouge et de l'Hyper cacher.

Pour la troisième fois, les magistrats ont exposé mardi 25 septembre dans l'après-midi au tribunal de Paris les récentes avancées de leurs investigations devant des rescapés et des proches des victimes de ces attaques, les premières d'une vague d'attentats islamistes sans précédent qui a fait 246 morts en France. Un exercice qu'ils doivent répéter mercredi après-midi devant le reste des parties civiles.

Dans la perspective d'un procès aux assises, les juges ont fixé comme objectif de terminer leur enquête au mieux en octobre, sinon au plus tard mi-janvier 2019, ont rapporté plusieurs avocats.

À lire aussi
Éric de Moulins-Beaufort était l'invité de RTL attentat
Arnaud Beltrame a été l'auteur d'un "acte impressionnant", estime l'évêque Eric de Moulins-Beaufort

Dans le meilleur des cas, le procès pourrait se dérouler durant trois mois environ en 2020. "Ce sera forcément un procès frustrant, où il manquera les principaux protagonistes et les commanditaires", a estimé Jean Reinhart, avocat de la veuve d'une des victimes de Charlie Hebdo, qui s'est félicité de la "méticulosité de l'enquête" conduite par un trio de juges.

Trois jours d'horreur

Le 7 janvier 2015, les frères Chérif et Saïd Kouachi, des islamistes radicaux, avaient tué 12 personnes dans l'attaque de Charlie Hebdo avant d'être abattus deux jours plus tard par des gendarmes du GIGN.

Le lendemain, Amédy Coulibaly avait tué une policière municipale à Montrouge (Hauts-de-Seine), près de Paris. Le 9 janvier, il avait ensuite tué quatre hommes, tous juifs, dans la prise d'otages de l'Hyper Cacher, dans l'Est parisien, avant de mourir dans un assaut policier, juste après les frères Kouachi. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats en France Charlie Hebdo Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794931315
Attentats de janvier 2015 : l'enquête pourrait se terminer cet automne
Attentats de janvier 2015 : l'enquête pourrait se terminer cet automne
Dans la perspective d'un procès aux assises, les juges ont fixé comme objectif de terminer leur enquête au mieux en octobre, sinon au plus tard mi-janvier 2019
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/attentats-de-janvier-2015-l-enquete-pourrait-se-terminer-cet-automne-7794931315
2018-09-26 01:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/v1MkpSQuntt0LQ2ZatNSVA/330v220-2/online/image/2018/0320/7792707387_l-hyper-cacher-de-vincennes-le-26-juin-2015-quelques-mois-apres-les-attentats-de-janvier-a-paris.jpg