1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Attentats à Bruxelles : "On a entendu des cris, des hurlements de femmes", dit une témoin, proche de Maelbeek
1 min de lecture

Attentats à Bruxelles : "On a entendu des cris, des hurlements de femmes", dit une témoin, proche de Maelbeek

REPLAY / TÉMOIGNAGE - Mercedes a vu une quarantaine de rescapés défiler devant l'hôtel à proximité de la station de métro qui a été touchée par une explosion et qui a fait au moins 15 morts.

Les attentats à Bruxelles ont fait au moins 13 morts à l'aéroport et au moins 15 dans le métro à la station Maelbeek
Les attentats à Bruxelles ont fait au moins 13 morts à l'aéroport et au moins 15 dans le métro à la station Maelbeek
Crédit : Remko de Waal / ANP / AFP
Attentats à Bruxelles : "On a entendu des cris, des hurlements de femmes", dit une témoin, proche de Maelbeek
35:00
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze

Encore provisoire, le bilan est déjà très lourd. Au moins 13 personnes ont perdu la vie dans la double explosion qui s'est produite vers 8 heures du matin mardi 2 mars à l'aéroport de Zaventem. Environ une heure plus tard, c'est dans le quartier européen de Bruxelles qu'une nouvelle explosion a retenti. Dans le métro, précisément à la station Maelbeek. Cette attaque fait au moins quinze morts. Doublement frappée, Bruxelles est paralysée, tous les transports sont à l'arrêt et l'alerte antiterrorisme a été élevée au niveau quatre, le plus haut niveau. 

"On a entendu des cris, des gens en crise nerveuse, des hurlements de femmes, raconte Mercedes, qui se trouvait dans un hôtel à côté de la station touchée par l'attaque, dans le quartier des institutions européennes. Il y avait des gens assis avec des couvertures métalliques. On entendait aussi des gens respirer comme en était de choc."

La rédaction vous recommande

La témoin poursuit en expliquant qu'elle a aussi vu "deux brancards, un gars emballé de la tête aux pieds, ou presque, assis avec des ambulanciers qui lui parlaient, donc il était conscient. Après, j'ai bien du voir entre trente et quarante personnes". Mercedes et les autres témoins ont ensuite du s'écarter à la demande des autorités et "on a tous eu beaucoup de respect pour la situation". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/