1 min de lecture Paris

Attaque à la préfecture de police : pourquoi la compagne de l'assaillant est en garde à vue

INVITÉ RTL - Stanislas Gaudon, porte-parole du syndicat Alliance, revient sur l'attaque perpétrée à la préfecture de police ce jeudi 3 octobre. Quatre fonctionnaires ont été tués au couteau, l'assaillant a été abattu.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Attaque à la préfecture de police : pourquoi la compagne de l'assaillant est en garde à vue Crédit Image : Martin BUREAU / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Sylvain Zimmermann
Sylvain Zimmermann
Journaliste RTL

Quatre fonctionnaires dont une femme ont été tués ce jeudi 3 octobre à coups de couteau de cuisine, à l'intérieur même de la préfecture de police de Paris, par un employé administratif qui a été ensuite abattu par les forces de l'ordre. La compagne de l'assaillant a été placée en garde à vue, a annoncé le parquet de Paris.

Le procureur de Paris, Rémy Heitz, a également annoncé qu'une perquisition était en cours au domicile de cet homme âgé de 45 ans, dans le cadre d'une enquête ouverte pour "homicides volontaires et tentatives d'homicides volontaires sur personnes dépositaires de l'autorité publique".

Invité de RTL, Stanislas Gaudon, porte-parole du syndicat Alliance, revient sur cette attaque inédite. Il ne souhaite pas se prononcer à ce stade sur les motivations de l'assaillant. Au cours de l'entretien, le syndicaliste explique pourquoi la compagne de l'homme abattu a été placée en garde à vue.

"C’est tout à fait normal dans le cadre d’une enquête, déclare Stanislas Gaudon. Il faut déterminer les conditions de vie, le contexte familial, social, de l’auteur (des faits). Il faut avoir la possibilité d’interroger de manière assez longue parfois tous ceux qui sont au cœur de l’enquête."

Selon Stanislas Gaudon, une compagne ou un compagnon d'un assaillant "peut être un élément très important pour apporter des éléments pour qualifier les choses, pour préciser les choses. Tout comme on le fait quand il y a des témoins. Eux aussi peuvent être placés en garde à vue".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Police Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants