1 min de lecture Coronavirus

Arnaque au Covid-19 : plusieurs millions d'euros de préjudice

L'Office central pour la répression de la grande délinquance financière alerte sur le retour de l'"arnaque au président", transformée en "arnaque au Covid-19". Plusieurs millions d’euros de préjudice ont déjà été enregistrés.

>
Arnaque au Covid-19 : plusieurs millions d'euros de préjudice Crédit Image : Lionel BONAVENTURE / AFP | Crédit Média : Guillaume Chièze | Durée : | Date :
Micro RTL (illustration)
Guillaume Chieze édité par Marie Gingault

Depuis deux semaines, les enquêteurs de l’OCRGDF (Office central pour la répression de la grande délinquance financière) voient se développer une nouvelle forme d’arnaque.
Une arnaque connue sous le nom d'"arnaque au président" ou d’"arnaque au Covid-19", qui s’est adaptée à l’actualité.

Des groupes organisés de criminels se font passer pour des fournisseurs habituels de masques et de gels hydroalcooliques. Ils contactent les pharmacies, les hôpitaux, les Ehpad etc. Les malfaiteurs expliquent qu’ils ont des stocks mais que ceux-ci s’écoulent très vite. Si la structure en veut, elle doit verser un acompte. Au final, évidemment, rien n’est jamais livré.

Selon Anne-Sophie Coulbois, directrice de l’OCRGDF, "les cibles de ces malfaiteurs sont moins vigilantes car sous pression avec la situation sanitaire actuelle". Elle conseille aux entreprises de ne pas se laisser berner en rappelant leurs fournisseurs habituels, les vrais cette fois, au numéro qu’elles utilisent habituellement, pour vérifier la véracité d’une commande.

Dans cette arnaque au Covid-19, plusieurs millions d’euros de préjudice ont déjà été enregistrés (pour plusieurs millions d’euros tentés) avec des demandes de versement d’acomptes qui tournent autour de 10-15.000 euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Arnaque
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants