1 min de lecture Évasion

Alpes-Maritimes : un détenu s'évade 4 minutes, sa peine est rallongée de 8 mois

VU DANS LA PRESSE - Un prisonnier a écopé d'une peine supplémentaire de 8 mois de prison et 30 jours en quartier disciplinaire et d'isolement carcéral après une évasion de quelques minutes de la maison d'arrêt de Grasse.

Un détenu dans une prison (Illustration).
Un détenu dans une prison (Illustration). Crédit : MEHDI FEDOUACH / AFP
Camille Descroix
Camille Descroix

En décembre dernier, un prisonnier avait réussi à s'évader quelques minutes de la maison d'arrêt de Grasse, dans les Alpes-Maritimes, avant d'être rattrapé par un gardien sur le parking. Il vient d'être condamné à une peine de 8 mois de prison.

Au parloir avec sa compagne, le détenu de 36 ans a franchi tous les sas de contrôle et de sécurité, rapporte Ouest France. Une fois dehors, l'individu a été rattrapé sur le parking par un des gardiens de la prison qui lui a demandé sa pièce d'identité. Pour cette courte évasion de 4 minutes, l'homme a écopé d'une peine administrative de 30 jours en quartier disciplinaire et d'isolement carcéral. Il est aussi condamné à 8 mois avec maintien en prison

La procureure de la République a reconnu, dans le quotidien Var Matin, des "défaillances, notamment l’absence de comptage. Tous les voyants étant au vert, il en a délibérément profité". Convoqué le 13 janvier devant le tribunal correctionnel de Grasse, le prisonnier a tenté de s'expliquer : "J’ai voulu récupérer ma carte de prisonnier, la porte s’est refermée, […] j’ai passé tous les sas de contrôle de la prison et j’ai suivi le mouvement", a-t-il déclaré.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Évasion Prisonnier Prisons
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants