2 min de lecture Immobilier

Alpes-Maritimes : " Ils ont mis à sac la maison" déplore le maire de Théoule-sur-Mer

Un couple de retraités, empêché de rentrer dans sa résidence secondaire de Théoule-sur-Mer à cause d'une famille de squatteurs, a enfin pu récupérer son logement, qui est dégradé selon Georges Botella, le maire de la commune.

>
Georges Botella maire de Théoule-sur-Mer Crédit Image : BERTRAND GUAY / AFP | Crédit Média : Samia Belbachir/RTL | Durée : | Date :
Samia BELBACHIR édité par Quentin Marchal

Leur histoire avait été fortement médiatisée ces derniers jours. Un couple de retraités lyonnais, dont la résidence secondaire de Théoule-sur-Mer, dans les Alpes-Maritimes, a été squattée par une famille pendant plusieurs semaines, a pu reprendre possession des lieux, ce jeudi 10 septembre.

Le maire de la commune, Georges Botella, est venu rendre visite au couple de retraités dans leur maison, où il a pu constater les dégâts : "C'est complètement délabré [...], ils ont mis à sac la maison. Les meubles sont dégradés, ils sont obligés de changer toute leur vitrine et franchement, voir ça au XXIe siècle en France, c'est inadmissible".

"C'est encore une hérésie de la loi" a fustigé l'élu local en déplorant que le propriétaire soit "chez lui mais squatte sa propre maison théoriquement jusqu'au 25 octobre, tant que le jugement n'a pas été prononcé". Le couple de squatteurs, dont le mari est en garde à vue pour des soupçons de violences conjugales, est quant à lui convoqué au tribunal correctionnel de Grasse le 27 octobre prochain pour violation de domicile.

La population locale leur vient en aide

De son côté, Maurice Martos, gérant du restaurant "Les Frères de la Baie" à Théoule sur Meret membre du syndicat des restaurateurs et hôteliers de Théoule, a décidé d'aider le couple de façon collective en lui proposant des repas gratuits et même des nuits d'hôtel. Selon lui, "par rapport à ce qu'il s'est passé, il fallait absolument faire voir que Théoule savait recevoir ses clients mais aussi ses résidents".

Maurice Martos ajoute que "la municipalité invite ce couple dans un hôtel et d'autre part, ce couple viendra déjeuner et dîner dans les différents établissements" de la commune. "Je pense que tout le monde sera d'accord pour les recevoir une fois par semaine" estime ce restaurateur.

Il explique que c'est "la logique" qui a motivé cette décision, "à l'opposé de l'illogique de ce qu'il s'est passé". "Il faut rassurer ces gens et trouver une solution pour qu'ils restent à Théoule en toute quiétude" conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Immobilier Maison Alpes-Maritimes
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants