1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Alexandre Benalla de nouveau mis en examen pour des violences le 1er mai
1 min de lecture

Alexandre Benalla de nouveau mis en examen pour des violences le 1er mai

L'ex-collaborateur déchu de l'Élysée a été mis en examen le 29 novembre pour des violences commises en marge du défilé du 1er mai à Paris, au Jardin des Plantes.

Alexandre Benalla le 16 juillet 2018
Alexandre Benalla le 16 juillet 2018
Crédit : Thomas SAMSON / AFP
Léa Stassinet & AFP

Alexandre Benalla une nouvelle fois mis en examen pour des violences. Celle-ci date du 29 novembre, et porte sur des violences commises en marge du défilé du 1er mai à Paris, au Jardin des Plantes, quelques heures avant l'épisode de la Contrescarpe, a appris dimanche 16 décembre l'AFP de source proche du dossier. 

À l'issue d'un interrogatoire tendu, trois juges lui ont signifié de nouvelles charges, pour des délits d'"immixtion dans l'exercice d'une fonction publique" en ayant "participé activement" à une interpellation et "violences volontaires en réunion ayant entraîné une incapacité totale de travail inférieure à 8 jours", des faits commis au préjudice d'un homme interpellé au Jardin des Plantes. 

Le 1er mai, le jeune homme de 27 ans était en tant qu'"observateur" embarqué parmi les forces de l'ordre, au côté d'un employé de La République en marche, Vincent Crase. Plusieurs vidéos publiées dans les médias le montrent ce jour-là avec son acolyte aux côtés de policiers dans les allées du jardin. Dans l'une d'elles, on les voit empoigner un homme et l'escorter fermement après son interpellation alors que des CRS sont autour d'eux. Sur les images, l'homme semble se plaindre de douleur. 

Alexandre Benalla dément toute forme de violence

Comme lors de sa première mise en examen, Alexandre Benalla a nié toute forme de violence dans cette interpellation, affirmant avoir agi par "réflexe citoyen". "J'ai apporté mon concours à la force publique pour interpeller un délinquant violent qui venait de commettre un acte grave sur les policiers", des jets de pierre sur des CRS, s'est-il défendu dans un face-à-face de huit heures avec les juges. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.