1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Agression transphobe : "l'humiliation est très dure à gérer", témoigne Julia sur RTL
1 min de lecture

Agression transphobe : "l'humiliation est très dure à gérer", témoigne Julia sur RTL

DOCUMENT RTL - Une vidéo montrant une agression transphobe à Paris dimanche 31 janvier suscite l'indignation sur les réseaux sociaux. La jeune femme transgenre de 31 ans témoigne ce mardi 2 avril sur RTL.

Une agression transphobe qui s'est produite dimanche 31 mars à Paris
Une agression transphobe qui s'est produite dimanche 31 mars à Paris
Crédit : Twitter/@SOShomophobie
"J'ai eu très peur" : Julia, victime de l'agression transphobe témoigne sur RTL
01:18
RTL Soir du 02 avril 2019
55:24
Quentin Vinet

Son agression a provoqué une vague d'indignation sur les réseaux sociaux. Julia a été victime d'une agression transphobe dimanche 31 mars à Paris. La jeune femme de 31 ans a été prise à partie place de la République, en marge d'un rassemblement contre le président Algérien Bouteflika. La scène a été filmée et diffusée sur les réseaux sociaux. 

Sur RTL, Julia témoigne encore choquée ce mardi 2 avril. "Je revenais du canal Saint-Martin. J'allais pour prendre le métro et à ce moment-là, trois individus m'ont bloqué la route", explique-t-elle. "L'un de ces individus m'a dit : 'mais toi t'es un homme' et s'est mis devant moi pour m'empêcher de passer."

"Un autre individu a sorti son sexe en le secouant devant moi et en me disant que j'allais lui faire plaisir", poursuit la jeune femme transgenre. "Tous les gens qui était au-dessus, autour de la sortie de métro m'ont balancé de la bière".  

J'ai eu très peur parce que j'ai vu la situation arrivée"

Julia, victime d'une agression transgenre

"J'ai eu très peur parce que j'ai vu la situation arrivée. (...) On est en 2019 à Paris, c'est choquant qu'une situation comme cela se produise. L'humiliation est très dure à gérer. (...) Je n’empêcherai pas ces gens-là, ces gens qui sont intolérants, de m'empêcher d'avancer. Cela n'arrivera pas", assure-t-elle.

À lire aussi

Depuis leur publication mardi 2 avril, les images de son agression ne cessent d'indigner les réseaux sociaux. Avec le soutien de l'association SOS Homophobie, Julia portera plainte mercredi 3 avril. Une enquête pour "violences aggravées par la circonstance qu'elles ont été commises à raison de l'orientation sexuelle ou de l'identité de genre" a été ouverte. Le parquet précise qu'une personne a été placée en garde à vue, puis libérée.   

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/