2 min de lecture Police

Agression de Yuriy à Paris : deux nouveaux mineurs placés en garde à vue

Douze personnes se trouvent désormais en garde à vue après le lynchage, le 15 janvier, d'un adolescent de 15 ans dans le quartier de Beaugrenelle, à Paris.

Le quartier de Beaugrenelle à Paris, où Yuriy 15 ans, a été violemment tabassé (illustration)
Le quartier de Beaugrenelle à Paris, où Yuriy 15 ans, a été violemment tabassé (illustration) Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Félix Roudaut
Félix Roudaut
et AFP

Les arrestations se multiplient après le passage à tabac de Yuriy, collégien de 15 ans, mi-janvier à Paris. Deux nouveaux mineurs ont en effet été placés en garde à vue vendredi 29 janvier 2021 dans le cadre de cette affaire, a-t-on appris auprès du parquet de Paris. 12 personnes sont désormais retenues par les enquêteurs, notamment pour "tentative d'assassinat". La police s'intéresse à la piste d'une rixe entre bandes rivales.

Neuf mineurs et un majeur avaient été placés en garde à vue jeudi 28 janvier et plusieurs de ces arrestations avaient eu lieu à Vanves (Hauts-de-Seine), ville limitrophe du sud-ouest parisien. Le jeune adolescent avait été conduit à l'hôpital dans un état grave après avoir été roué de coups par une bande de jeunes dans la soirée du 15 janvier. Il se trouvait alors avec des amis sur la dalle de Beaugrenelle, le toit aménagé d'un centre commercial du XVe arrondissement, un quartier aisé de la capitale.

Une rixe d'une extrême violence

La diffusion sur les réseaux sociaux le 22 janvier d'une vingtaine de secondes d'images de son agression avait suscité un vif émoi. L'enquête examine, entre autres, la piste d'une agression par une bande de jeunes de cités de l'ouest parisien et tente d'établir le lien entre les différents protagonistes, a expliqué une source proche du dossier.

Selon cette même source, le collégien "avait un tournevis dans sa poche" lors de son agression. Sur les images de l'agression, on voit une dizaine de jeunes en tenue de sport et blouson à capuche s'acharnant à coups de pied et de battes, ou de bâtons, sur une personne au sol, avant de l'abandonner.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Police Mineurs Agression
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants