1 min de lecture Paris

Agression de Yuriy : le jeune homme avait un tournevis sur lui le soir du drame

Onze jours après l'agression de Yuriy, il semble de plus en plus clair pour les enquêteurs que le collégien n'était pas là par hasard le soir des faits, et qu'il s'agit bien d'une rixe entre bandes d'adolescents rivales.

L'agression de Yuriy, le vendredi 15 janvier 2021, dans le quartier de Beaugrenelle, à Paris
L'agression de Yuriy, le vendredi 15 janvier 2021, dans le quartier de Beaugrenelle, à Paris Crédit : Vidéo surveillance
Thomas Prouteau édité par Eléanor Douet

C'est bien la piste d'un règlement de compte qui semble se confirmer dans l'agression de Yuriy. Il ne fait quasiment plus de doute pour les enquêteurs que le collégien n'était pas là par hasard le soir des faits, qu'il s'agit bien d'une rixe entre bandes d'adolescents rivales.

Premier élément : la dalle Beaugrenelle de Paris, où Yuriy a été passé à tabac, n'est pas sur son trajet école-domicile. Il s'y est rendu volontairement ce soir-là, avec plusieurs de ses connaissances.

Deuxième élément : le jeune homme portait un tournevis sur lui, a confirmé une source proche de l'enquête à RTL ce soir.

Troisième élément : une bagarre, une sorte de match aller, aurait bien eu lieu quelques jours avant quai de Javel, dans le même arrondissement. Des affrontements avec un groupe de garçons venus de Vanves en banlieue ouest de Paris.

À lire aussi
Bretagne
Brest : les pompiers découvrent un corps momifié lors d'une intervention

C'est lors de la réplique de cet affrontement que Yuriy aurait été violemment agressé. Un scénario que le parquet de Paris ne souhaite pas commenter à ce stade, tant que tous les protagonistes n'ont pas été identifiés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants