1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Affaire Troadec : le "trésor" à l'origine du drame toujours recherché
2 min de lecture

Affaire Troadec : le "trésor" à l'origine du drame toujours recherché

Hubert Caouissin va comparaître ce mardi 22 juin pour le meurtre de son beau-frère et sa famille. Un drame provoqué par un trésor dont l'existence n'est pas avérée.

La maison des Troadec, à Orvault
La maison des Troadec, à Orvault
Crédit : SIPA
Affaire Troadec : le "trésor" à l'origine du drame toujours recherché
02:04
Patrice Gabard - édité par Victor Goury-Laffont

C'était une disparition très inquiétante qui rappellait assez étrangement l'affaire Dupont de Ligonnès. À Orvault, près de Nantes, une famille de quatre personnes, leurs parents et leurs deux enfants de 18 et 21 ans, ont disparu depuis une semaine en février 2017, avant que le procureur de Nantes, Pierre Sennès, annonce : "Avec le pied de biche, monsieur Caouissin va frapper et donner la mort aux parents, puis ensuite à Sébastien Troadec et Charlotte Troadec". 

Une scène criminelle d'une grande violence. À l'origine de cette tragédie décidément hors normes : un trésor que Hubert Caouissin était persuadé qu'on lui cachait. C'est cette quête folle qui est donc à l'origine de ce drame, dans la nuit du 16 au 17 février 2017. 

L'ingénieur s'introduit dans la maison des Troadec qu'il va tuer les uns après les autres, avant de dépecer et de brûler les corps de ses victimes. Sa compagne, Lydie Troadec, comparaîtra à ses côtés, avec donc, au cœur de ce procès, ce trésor que l'on cherche toujours quatre ans après. Des lingots, des pièces d'or que le paternel, Pierre Troadec, aurait découvert lors de travaux dans un de ces logements dans le quartier La Recouvrance, à Brest, et qui l'aurait ensuite dissimulé dans le garage familial. En 2009, avant de mourir, il livre son secret à sa famille. 

Un "trésor" jamais retrouvé

Aussitôt, les tensions se multiplient. La suspicion grandit. Lydie Troadec est persuadée que son frère Pascal a mis la main sur les lingots d'or sans rien demander à personne. Une injustice qui révolte aussi son compagnon, Hubert Caouissin. Et cela vire à l'obsession

À lire aussi

Le 16 février 2017, il se rend à Orvault pour écouter aux portes avec un stéthoscope et prouver l'existence de ce trésor. Mais cette jalousie maladive tourne au massacre. Pascal Troadec, Brigitte, sa femme et leurs deux enfants, Sébastien et Charlotte, sont tués à coups de pied de biche. 

Si un trésor a bien disparu à Brest en 1940, lors du transit express des réserves d'or de la Banque de France, avec 50 kilos d'or au fond de l'eau, les policiers chargés de l'enquête n'ont pas trouvé le moindre magot dans un paradis fiscal. Même le train de vie de la famille Troadec ne collait pas avec un trésor caché. Un trésor qui tient de plus en plus du fantasme.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/