1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Affaire Jambert : le suicide du gendarme "est impossible", déclare Thierry Fournet sur RTL
2 min de lecture

Affaire Jambert : le suicide du gendarme "est impossible", déclare Thierry Fournet sur RTL

En 1997, Christian Jambert, adjudant de gendarmerie, est retrouvé mort. Ce dernier a consacré 20 ans de sa vie à réunir les preuves de la culpabilité d’Émile Louis, tueur en série et obsédé sexuel.

Emile Louis, accusé de viols avec tortures et actes de barbarie et agressions sexuelles aggravées contre sa seconde épouse et sa belle-fille, attend, le 22 mars 2004, dans le box de la cour d'assises du Var à Draguignan l'ouverture de son procès
Emile Louis, accusé de viols avec tortures et actes de barbarie et agressions sexuelles aggravées contre sa seconde épouse et sa belle-fille, attend, le 22 mars 2004, dans le box de la cour d'assises du Var à Draguignan l'ouverture de son procès
Crédit : PASCAL GUYOT / AFP
L'INTÉGRALE - Christian Jambert : le mystérieux suicide du gendarme
00:38:48
L'ENQUÊTE - Christian Jambert : les vérités dérangeantes des disparues de l'Yonne
00:12:32
Jean-Alphonse Richard - édité par Agathe Abelard

Le 4 août 1997, Christian Jambert, est découvert dans le garage de sa maison près d’Auxerre, une carabine 22 long rifle à ses pieds et une lettre d'adieu est découverte à l'étage. Victime de deux balles en pleine tête, l'ancien adjudant de gendarmerie d'Auxerre est soupçonné de s'être suicidé. Sa fille, Isabelle Jambert a toujours douté de cette conclusion, ne croyant pas à l'hypothèse du suicide. 

Juste avant sa mort, Christian Jambert est appelé à témoigner dans l'affaire des disparues de L'Yonne, autrement appelée "l'affaire de sa vie". Enquêteur hors pair, il a mené pendant des années une traque solitaire sur ce dossier macabre. Une accumulation de drames survenus à des jeunes filles vulnérables de la DDASS.

Sans attaches et atteintes de déficientes mentales, elles étaient les proies de leur chauffeur de car, Émile Louis. Au début des années 80, Christian Jambert se voit confié cette affaire qui va bouleverser sa vie et parvient à démasquer le pervers sadique que la justice tardait à inculper. 

Le suicide est complètement impossible

Thierry Fournet, réalisateur

Pendant 20 vingt ans, l'affaire sensible est oubliée jusqu'à ce qu'en 1996, l'émission Perdu de vue s’intéresse aux disparitions mystérieuses de l’Yonne et relance ainsi les procédures judiciaires. L'avocat des victimes à l’époque, Me Gonzalez de Gaspard, dépose une requête officielle pour que Christian Jambert soit entendu en qualité de témoin. Le précieux enquêteur est retrouvé mort quelques semaines plus tard. 

À écouter aussi

En mars 2004, les parties civiles obtiennent une exhumation du corps de l'ancien gendarme pour rechercher les causes de sa mort. Interviewé dans L'Heure du crime, Thierry Fournet, réalisateur et scénariste de la série La Conspiration du silence, ne croit pas à la thèse du suicide.

"Le balisticien qui a examiné la première autopsie de Christian Jambert est absolument formel, le suicide est complètement impossible. Les deux balles ont des trajectoires différentes", témoigne-t-il au micro de RTL. 

Il n'est pas exclu que l'origine de sa mort soit à chercher ailleurs

Vincent Hérissé

Grâce à la balistique, les experts concluent au meurtre. Après les résultats de cette première autopsie, la fille de Christian Jambert, porte plainte pour homicide. Bien qu'à la retraite, Christian Jambert n'en n'avait pas fini avec sa vocation d'enquêteur. Avant sa mort, ce dernier continuait d'enquêter sur d'autres affaires sensibles.

"Il est vrai que le timing par rapport à l'affaire des disparues est troublant. Il fait sans doute partie des premiers entendus par les juges puisque l'affaire redémarre sous contrainte de la justice", déclare Vincent Hérissé. 

Il poursuit : "Pour autant, il n'est pas exclu que l'origine de sa mort soit à chercher ailleurs. On peut imaginer que des gens n'ont pas eu envie qu'un Christian Jambert aille déballer devant un juge d'instruction tout un tas de choses qu'il a pu apprendre sur tout un tas d'affaires autres que l'affaire des disparues", explique-t-il au micro de RTL. 

Les invités de "L'Heure du crime"

Thierry Fournet et Vincent Hérissé, réalisateur et scénariste de la série La Conspiration du silence, sur France.tv
- Pierre Monnoir, président de l'association des disparues de l'Yonne.


La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien