1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Affaire Grégory : Me Chastant-Morand espère "que la parole se libère enfin"
1 min de lecture

Affaire Grégory : Me Chastant-Morand espère "que la parole se libère enfin"

INVITÉ RTL - L’avocate de Christine et Jean-Marie Villemin est revenue sur la garde à vue de Murielle Bolle.

Thierry Moser et Marie-Christine Chastant-Morand, les avocats des époux Villemin.
Thierry Moser et Marie-Christine Chastant-Morand, les avocats des époux Villemin.
Crédit : SOLAL/SIPA
Affaire Grégory : Me Chastant-Morand espère "que la parole se libère enfin"
05:03
micros
La rédaction numérique de RTL

Après la mise en examen de Jacqueline et Marcel Jacob, l'enquête de l'affaire Grégory s'intéresse désormais à la famille Laroche. Murielle Bolle, belle-sœur de Bernard Laroche, lui-même cousin du père de l'enfant assassiné, a été transférée à Dijon et placée en garde à vue par les gendarmes. Cette femme de 48 ans avait délivré un témoignage d'une importance capitale quelques jours après la découverte du corps sans vie de Grégory Villemin, en octobre 1984. À l'époque, l'adolescente rousse avait accusé son beau-frère d'avoir commis le meurtre, avant de se rétracter. Elle a été auditionnée pour la dernière fois en 1993.

Pour Marie-Christine Chastant-Morand, l’avocate de Christine et Jean-Marie Villemin, ce que ses clients souhaitent "c’est qu’elle dise tout ce qu’elle sait, que la parole se libère enfin". "Ils ont un besoin viscéral de savoir quels ont été les derniers moments leur petit garçon qui avait 4 ans et demi", explique l’avocate de parents du petit Grégory.

Maître Chastant-Morand rappelle que la réouverture de l’affaire à l’origine de rebonds actuels "remonte quand même à 2008 pour les analyses ADN" réclamés par les époux Villemin. "Murielle Bolle est une mère de famille et elle doit savoir que perdre un enfant, c’est ce qui a de pire", espère l’avocate qui reste prudente sur les avancées que pourraient permettre le témoignage de Murielle Bolle.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/