1 min de lecture Justice

Affaire Grégory : les époux Jacob remis en liberté

Les deux membres de la famille de Grégory, mort noyé il y a 32 ans, avaient été déférés vendredi 16 juin devant le parquet à l'issue de leur garde à vue.

L'escorte de gendarmerie pour le couple Jacob, à Dijon le 20 juin 2017
L'escorte de gendarmerie pour le couple Jacob, à Dijon le 20 juin 2017 Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Marcel et Jacqueline Jacob, grand-oncle et grand-tante du petit Grégory Villemin, ont été remis en liberté, ont annoncé mardi 20 juin leurs avocats. "La chambre de l'instruction a entendu nos arguments sur la faiblesse des charges", a déclaré devant la presse Me Stéphane Giuranna, qui défend l'homme de 72 ans. Le couple est néanmoins toujours soumis à un contrôle judiciaire.

Cette décision de la chambre de l'instruction de Dijon, qui n'a pas suivi la réquisition du parquet général, ne change rien à leur mise en examen dans cette affaire vieille de 32 ans. Les deux septuagénaires avaient été écroués et placés en détention provisoire pour enlèvement et séquestration suivie de mort.

L'arrestation surprise du couple, le 14 juin dans les Vosges, a relancé l'affaire jamais élucidée depuis la découverte du garçon de quatre ans, pieds et poings liés dans les eaux de la Vologne, le 16 octobre 1984. Les deux suspects n'avaient jamais été inquiétés jusqu'alors même si leurs noms apparaissaient au fil des 12.000 pièces du dossier : dans un arrêt de 1993, la cour d'appel de Dijon les avait au contraire disculpés. 

À lire aussi
Cour d'assises (illustration) faits divers
Il avait tué son ex-femme de 60 coups de tournevis, 25 ans de prison


L'accusation pense avoir identifié les fameux "corbeaux" et selon elle, "il y a un élément qui associe ces actes, ces lettres, les appels téléphoniques, l'acte d'enlèvement et la mort de l'enfant", plusieurs personnes ayant concouru à la réalisation du crime. Les soupçons se fondent sur des rapprochements graphologiques ou lexicaux, comme la récurrence de l'expression "le chef" pour désigner Jean-Marie Villemin, le père de Grégory, dont les auteurs auraient voulu se venger.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789043247
Affaire Grégory : les époux Jacob remis en liberté
Affaire Grégory : les époux Jacob remis en liberté
Les deux membres de la famille de Grégory, mort noyé il y a 32 ans, avaient été déférés vendredi 16 juin devant le parquet à l'issue de leur garde à vue.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/affaire-du-petit-gregory-les-epoux-jacob-remis-en-liberte-7789043247
2017-06-20 16:40:00
http://media.rtl.fr/cache/I4491rg9hwZnSBclPEmrwg/330v220-2/online/image/2017/0620/7789043417_l-escorte-de-gendarmerie-pour-le-couple-jacob-a-dijon-le-20-juin-2017.jpg