1 min de lecture Justice

Affaire Epstein : le parquet de Paris ouvre une enquête

Le parquet de Paris a ouvert vendredi 23 août une enquête pour "viols" et "agressions sexuelles", notamment sur mineurs. Jeffrey Epstein aurait en effet abusé de jeunes filles Françaises, qui pour la plupart n'avaient pas 18 ans.

L'immeuble du 16e arrondissement, à Paris, dont Jeffrey Epstein est le propriétaire.
L'immeuble du 16e arrondissement, à Paris, dont Jeffrey Epstein est le propriétaire. Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Photo Esther
Esther Serrajordia et AFP

Jeffrey Epstein s'est suicidé en prison dans la nuit du 7 au 8 août dernier. Il était accusé d'agressions sexuelles et de viols sur des jeunes filles, souvent mineures. Il aurait mis en place un véritable réseau mondial de pédophilie entre New-York, les Îles Vierges et la Floride. Et ce réseau n'a pas épargné la France. 

Le parquet de Paris a ouvert vendredi 23 août une enquête pour "viols" et "agressions sexuelles", notamment sur mineurs. "Les investigations confiées à l'Office central de répression des violences faits aux personnes auront pour objet de mettre au jour d'éventuelles infractions commises non seulement sur le territoire national mais aussi à l'étranger au préjudice de victimes françaises ou à l'encontre d'auteurs de nationalité française", explique le procureur dans un communiqué. 

Dans des documents judiciaires, cités par le New York Post, des Françaises auraient été "offertes" à Jeffrey Epstein comme cadeau d'anniversaire. Elles étaient âgées d'à peine 12 ans et auraient été forcées à lui faire des massages et des fellations. 

L'homme d'affaire américain aurait également eu un véritable complice français : Jean-Luc Brunel. Il est soupçonné d'avoir livré des dizaines de jeunes filles à Epstein via son agence de mannequinat et d'être un des principaux pourvoyeurs de filles. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Viol Agression sexuelle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants