1 min de lecture Justice

Affaire Epstein : des perquisitions ont été menées dans son appartement parisien

Deux perquisitions ont été réalisées le 17 septembre à l'agence de mannequins Karin Models et le 23 septembre au domicile parisien du financier multimillionnaire.

Jeffrey Epstein, 66 ans, financier américain accusé d'avoir organisé un réseau de prostitution de mineures, retrouvé mort dans sa cellule à New York, décédé le 10 août.
Jeffrey Epstein, 66 ans, financier américain accusé d'avoir organisé un réseau de prostitution de mineures, retrouvé mort dans sa cellule à New York, décédé le 10 août. Crédit : Facebook Jeffrey Epstein
Alice Moreno
et Petit Biscuit

Le domicile parisien de Jeffrey Epstein, accusé de trafic sexuel de mineur, a été perquisitionné le 23 septembre a confirmé le parquet de Paris à RTL. Une autre perquisition a eu lieu, le 17 septembre à l'agence de mannequins Karin Models, propriété de Jean-Luc Brunel.

Ces deux perquisitions, autorisées par le juges des libertés et de la détention, font suite à des alertes sur de potentielles victimes françaises dans le sillage de l'enquête déjà ouverte aux États-Unis.

Les policiers français soupçonnent "d'éventuelles infractions commises non seulement sur le territoire national mais aussi à l'étranger au préjudice de victimes françaises ou à l'encontre d'auteurs de nationalité française", expliquait le procureur dans un communiqué, à l'ouverture de l'enquête le 23 août dernier.

Des adolescentes de 12 ans "offertes" au millionnaire

De jeunes adolescentes françaises d'à peine 12 ans pour certaines, auraient été "offertes" au millionnaire comme cadeau d'anniversaire. Il les aurait forcées à lui faire des massages et des fellations.

À lire aussi
Une "gilet jaune" proteste, le 2 février 2019, contre les violences policières lors d'une marche dédiée aux blessés lors des manifestations Gilets jaunes
"Gilets jaunes" : une femme condamnée pour avoir percuté deux policiers avec son fauteuil roulant

Jean-Luc Brunel, ce très proche du millionnaire américain aurait joué le rôle de rabatteur. En 1989 déjà, deux mannequins ont accusé le Français de viol. Il les aurait droguées avant de les contraindre à des relations sexuelles. Les faits sont prescrits mais les enquêteurs soupçonnent que d'autres femmes ont pu être victimes plus récemment.

Jeffrey Epstein s'est suicidé dans sa cellule dans la nuit du 6 au 7 août. Il avait été arrêté un mois plus tôt et inculpé à New York pour avoir organisé un réseau de jeunes filles mineures avec lesquelles il aurait eu des rapports sexuels contraints.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice États-Unis Enquête
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants